Promotions jugées «discriminatoires»: des employés de la CNT à l’EOC lundi

Avec le soutien de
 Des employés de la CNT indiquent qu’ils porteront plainte à l’EOC, le lundi 22 septembre.

 Des employés de la CNT indiquent qu’ils porteront plainte à l’EOC, le lundi 22 septembre.   

La «frustration» est palpable au sein de la Compagnie nationale de transport (CNT). De nombreux travailleurs s’élèvent contre des promotions au poste de Traffic Officer qu’ils jugent «discriminatoires» à leur encontre. Ils se rendront à l’Equal Opportunities Commission, le lundi 22 septembre, pour déposer plainte. «Ce n’est pas possible, à chaque fois, c’est la même chose», s’exclame l’un d’entre eux. 
 
 
«Je voudrais savoir sur quelle base on a promu ces personnes. Le critère c’est la séniorité, une bonne performance, avoir au moins cinq ans d’expérience et n’avoir jamais eu de suspension et de contravention», indique un autre travailleur. «Toutefois, certaines personnes qui ont été promues ne remplissent pas ces critères», ajoute-t-il.
 
«Il y a des personnes qui ont fait 25 ans à la CNT et n’ont jamais eu droit à une promotion, alors que d’autres qui sont là depuis seulement cinq ans y ont eu droit», fustige ceux responsables de cette situation, l’un des employés. «A chaque fois, c’est la même rengaine. La dernière fois, les travailleurs avaient fait une grève de la faim», souligne notre interlocuteur.   
 
Nous avons tenté à maintes reprises de joindre Ravin Udhin, le Chairman de la CNT, en vain.   
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires