Politique: le Parlement dissous entre le 5 et le 7 octobre

Avec le soutien de
Paul Bérenger a donné plus de détails sur le calendrier politique des prochaines semaines.

Paul Bérenger a donné plus de détails sur le calendrier politique des prochaines semaines.

Paul Bérenger, le leader du Mouvement militant mauricien (MMM), l’a confirmé aux membres de la régionale de sa circonscription, hier soir : il n’y aura pas de reprise des travaux parlementaires. Entre le 5 et le 7 octobre, le Parlement sera dissous après une probable conférence de presse conjointe de Paul Bérenger et du Premier ministre et leader du Parti travailliste (PTr), Navin Ramgoolam. Quelques jours plus tard, soit le dimanche 12 octobre, se tiendra le premier grand meeting de la coalition MMM-PTr, marquant  ainsi l'ouverture de la campagne électorale.

Paul Bérenger s’est risqué à donner un peu plus de détails sur le calendrier politique des prochaines semaines lors de la réunion de la régionale de la circonscription n° 19, hier soir. Auprès de sources fiables, l’express a pu confirmer que les choses s’enchaîneraient rapidement une fois Navin Ramgoolam de retour de son voyage à Londres. «Il a dit que Ramgoolam quitterait le pays samedi prochain (NdlR : le 27 septembre) et sera de retour le 5 (octobre)», révèle une source. «Il est probable qu’ils tiennent une conférence de presse dès son retour.»

Paul Bérenger et Navin Ramgoolam sur la même estrade

Ce point de presse aurait probablement pour but d’annoncer la dissolution du Parlement. «Il a expliqué que le Parlement serait dissous le 5, le 6 ou le 7 octobre», poursuit notre source.

La date de reprise des travaux parlementaires est normalement le 7 octobre. Suivra de très près le premier meeting public où Paul Bérenger et Navin Ramgoolam se tiendront sur la même estrade, le dimanche 12 octobre. Le lieu, indiquent nos sources, n’a pas encore été déterminé.

Un membre de la régionale explique que vu le peu de jours qui séparent l’annonce de la dissolution du Parlement et le premier meeting prévu, il n’y aura pas de rencontres d’organisation entre les régionales des deux partis. «On n’aura pas le temps de se rencontrer en comité élargi. Une fois le Parlement dissous, on ira tout de suite sur le terrain», confie notre source.

Une phrase qu’a lâchée en boutade Rajesh Bhagwan lors du get together des deux partis au Hennessy Park Hotel prend alors tout son sens : «Mo pa truv li pe rant dan Hansard (NdlR : le compte rendu officiel des travaux parlementaires)». Le secrétaire général du MMM faisait référence à une éventuelle Private Notice Question de Pravind Jugnauth comme leader de l’opposition.

Le writ, soit l’annonce des élections, doit être émis au plus tard 55 jours après la dissolution du Parlement. Quant au nomination day, le jour de l’enregistrement des candidats, il doit se faire entre 15 et 30 jours après l’émission du writ. Le jour du vote peut, quant à lui, se tenir 15 ou 60 jours après le nomination day. Les élections peuvent légalement avoir lieu début novembre au plus tard, mais dans les milieux politiques, c’est début décembre qui est donné comme date probable.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires