Ligue des champions - L'AS Rome frappe fort

Avec le soutien de

L'AS Rome est entrée en boulet de canon dans la Ligue des champions en écrasant le CSKA Moscou (5-1), guidée par l'Ivoirien Gervinho, auteur d'un doublé, mercredi pour la 1re journée.
 
Outsider du groupe E, la Roma a envoyé un message au Bayern Munich et à Manchester City. De retour dans la plus belle compétition européenne quatre ans après, la Louve a mordu le champion de Russie en marquant deux buts en dix minutes, puis l'a mâchouillé jusqu'à l'heure de jeu.
 
Gervinho, auteur d'un doublé et de d'une passe décisive, a encore une fois dressé la foule du stade Olympique et couché dans l'herbe les défenseurs par ses feintes.
 
Le trio d'attaque Gervinho-Francesco Totti-Juan Iturbe, ménagé par Rudi Garcia en vue de ce match, a frappé d'entrée.
 
L'Argentin a marqué au bout de ses six premières minutes en Ligue des champions sur une passe parfaitement dans le tempo de Gervinho.
 
Iturbe, la grosse recrue de l'intersaison dans la Ville Éternelle, a rendu la pareille à l'Ivoirien quatre minutes plus tard.
 
Dommage pour Iturbe, son match n'a duré que 24 minutes. Touché musculairement, il a cédé sa place à Alessandro Florenzi.

 

- Nouvelle erreur d'Akinfeev

 
Déjà mené 2-0 au bout de dix minutes, le CSKA a laissé passer la balle de réduction du score. Seydou Doumbia, après avoir grillé aux démarrage Davide Astori et Maicon s'est laissé hypnotiser par Morgan De Sanctis et a manqué leur face-à-face (14).
 
Et le pire restait à venir pour l'entraîneur russe Leonid Slutsky, la mine défaite.
 
Son gardien Igor Akinfeev a laissé riper sur ses gants un centre tir de Maicon (20). Le portier moscovite traverse une mauvaise passe, il s'était déjà "troué" à la Coupe du monde, offrant un but à la Corée du Sud au premier match de la Russie.
 
La défense du CSKA, qui n'a commis sa première faute qu'à la 35e minute, signe de sa profonde apathie, a laissé Gervinho slalomer dans la surface pour inscrire le quatrième but en angle fermé (31).
 
Pour que la coupe soit pleine il fallait un but contre son camp, Sergei Ignashevich s'en est chargé, en déviant dans le but un centre de Vassilis Torosidis touché aussi par Florenzi (50).
 
Pourtant plus habitué à la Ligue des champions, le CSKA ne s'est ébroué que dans la dernière demi-heure, quand la Roma était repue, et a réduit le score par Ahmed Musa (82).
 
Moscou se prépare un automne difficile s'il ne redresse pas la barre dans ce groupe très relevé.
 
L'absence du petit génie Alan Dzagoev, suspendu trois matches, ne peut pas expliquer à elle seule cette démission.
 
La Roma a continué à pousser jusqu'au bout, pour aider son capitaine Francesco Totti, 38 ans le 27 septembre, à devenir le plus vieux buteur en Ligue des champions, mais sans succès.
 
La fin du match a été gâchée par les incidents provoqués par les supporters russes, qui ont lancé des fumigènes droit vers la tribune romaine voisine, entraînant l'intervention des forces de l'ordre. Le CSKA a beaucoup perdu mercredi soir.
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires