Ligue des champions - Chelsea endormi par Schalke

Avec le soutien de

Chelsea, auteur d'une bonne entame, s'est peu à peu éteint pour le plus grand bonheur de Schalke (1-1), qui est donc le premier à frustrer les Blues cette saison, mercredi lors de la 1re journée de Ligue des champions.
 
Intouchables en Premier League, les Londoniens se sont donc pris les pieds dans le tapis dès leur première sortie européenne, de surcroit contre un adversaire aux abois après quatre défaites d'affilée.
 
Même si rien n'est évidemment compromis pour la qualification, Chelsea serait pourtant inspiré de ramener quelque chose de son prochain déplacement chez le Sporting, lui aussi accroché à Maribor (1-1).
 
Mourinho avait pourtant concocté une surprise en titularisant pour la première fois son chouchou Didier Drogba.
 
Mais l'Ivoirien de 36 ans n'a plus la moelle du passé et malgré de nombreuses occasions (33, 49, 60, 67), il n'a pas pu ouvrir son compteur tandis que son remplaçant Costa n'est pas parvenu à inscrire son 8e but à son entrée (74).
 
C'est donc Fabregas qui a concrétisé le départ tranchant de son équipe en profitant d'un service de Hazard (11).
 
Ange, l'Espagnol a également été démon à deux reprises puisque cette action est entachée d'une faute de sa part au départ.
 
C'est surtout lui qui provoque l'égalisation de Huntelaar (62) après s'être fait chiper le ballon dans les pieds par l'excellent Drexler, auteur plus tôt d'un slalom remarqué (45).
 
Un scenario somme toute logique car l'ouverture du score avait semblé endormir les hôtes, conforté par leur sentiment de supériorité malgré un faux-rythme.
 
Fabregas et Matic n'étant pas de vrais N.6 devant la défense, l'ensemble avait pourtant eu tendance à reculer.
 
Mais Schalke, finalement moins déstabilisé que prévu par sa pénurie défensive, manquait alors de poids devant et devait s'en remettre aux tentatives lointaines de Boateng (39, 56), pas malheureux dans cet exercice face à un Courtois vigilant.
 
Avec ce 7e but encaissé en six matches, l'apathie a donc fini par se retourner contre les Blues qui ont ensuite tenté le tout pour le tout en jouant l'attaque à tout va.
 
La poussée a failli payer avec des occasions en pagaille pour Rémy (76) ou Hazard (83, 85), mais Färhmann avait décidé de figer le score.
 
Pour Chelsea, qui n'avait jamais concédé un but contre ces Allemands qu'il retrouve dans son groupe pour la 3e fois en quatre ans, il faudra faire preuve d'un peu plus d'application dimanche lors du choc contre City.
 
Catastrophiques sur leurs terres, les Allemands, qui restent également sur une défaite en 11 déplacements européens en poule, montrent eux qu'ils ne seront peut-être pas la victime expiatoire promise en C1.
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires