Hindu Girls’ College: des parents en colère réclament la démission du manager

Avec le soutien de
Une vingtaine de parents d’élèves se sont réunis devant le collège Hindu Girls’,  ce mercredi 17 septembre.

Une vingtaine de parents d’élèves se sont réunis devant le collège Hindu Girls,  ce mercredi 17 septembre. 

Ambiance tendue au collège Hindu Girls, ce mercredi 17 septembre. Après que des condisciples de Mahima Joory, qui a mis fin à ses jours, ont manifesté leur colère lundi, révoltées par l’attitude de la direction, c’était au tour des parents de faire entendre leur voix. Réunis devant l’entrée de l’établissement ce matin, une vingtaine d’entre eux ont réclamé la démission du manager.

Et alors que la Private Secondary Schools Authority a démarré une enquête, la Parent -Teacher Association, qui a eu une rencontre avec la direction, demande la tenue, au plus vite, d’une assemblée générale. «Il faut tirer au clair toute cette affaire», lancent des parents.

Ces derniers soutiennent que les méthodes qui seraient utilisées par la direction du collège sont «inacceptables». Selon eux, les élèves font face à trop de pression. Le manager est resté injoignable malgré plusieurs tentatives de le contacter ce mercredi.

Mahima Joory aurait été accusée du vol d’un portable par un membre du personnel de son établissement scolaire. Le lendemain matin, soit mercredi dernier, elle s’est suicidée en se jetant dans le Bassin Bleu, à Allée Brillant.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires