Hervé Aimée: «Le PM aurait été plus à l’aise s’il avait eu 60 tickets à donner»

Avec le soutien de
Le ministre des Collectivités locales s’est exprimé sur la répartition des tickets, le lundi 15 septembre, lors de l’inauguration d’un «jogging track», à Surinam.

Le ministre des Collectivités locales s’est exprimé sur la répartition des tickets, le lundi 15 septembre, lors de l’inauguration d’un «jogging track», à Surinam. 

«Nous sommes au courant de ce qui se passe, même si on ne s’est pas encore rencontrés.» Hervé Aimée s’est exprimé hier, lundi 15 septembre, sur la situation politique et plus particulièrement sur la répartition des tickets après que l’alliance PTr-MMM a été entérinée. C’était lors de l’inauguration d’un «jogging track», à Surinam.
 
Le ministre des Collectivités locales a indiqué que «tou depann lor Premie minis. Si li ena pu soizir mwa, li pu soizir mwa.» Et d’ajouter que «si le Premier ministre avait 60 tickets à donner, il aurait été plus à l’aise».
 
 
«Il y a plusieurs aspects dans cette affaire de tickets», commente Hervé Aimée.
 
Commentant la nomination de Pravind Jugnauth comme leader de l’opposition, après la démission de Paul Bérenger, Hervé Aimée dit trouver tout à fait normale la décision du président de la République. «Se bann kitsoz ki arive dans enn démocratie, kan enn leader l’opposition ale, enn lot bizin remplace li. Nou system ena leader l’opposition et li tout a fait normal ki enn président de la République nomme enn lot.»
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires