Nomination des Assistant Secretaries: le président ne s’en mêlera pas

Avec le soutien de
Navin Ramgoolam et Paul Bérenger ont animé une conférence de presse, le samedi 6 septembre, à Clarisse House.

Navin Ramgoolam et Paul Bérenger ont animé une conférence de presse, le samedi 6 septembre, à Clarisse House.

La partie de l’accord entre le PTr et le MMM, qui porte sur le pouvoir du président dans une seconde République de s’impliquer dans la nomination des Assistant Secretaries (AS), sera enlevée. C’est l’assurance donnée hier matin, mardi 9 septembre, par le Premier ministre (PM), Navin Ramgoolam, à Rashid Imrith, président de la Fédération des syndicats du secteur public.
 
Dans l’édition du mardi 9 septembre 2014 de l’express, le syndicaliste avait déclaré que ce nouveau pouvoir accordé au président sous une IIe République est «très dangereux pour le fonctionnement de la Fonction publique». Mais Rashid Imrith affirme que le PM l’a contacté hier pour lui demander son opinion à la suite de la parution de l’article.
 
 
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires