Les bons plans du week-end

Avec le soutien de

Le bluesman local, Eric Triton invite le public à venir découvrir une nouvelle expérience musicale ce vendredi soir 5 septembre au Sapin Café Culture à Camp-Levieux.

Votre agenda de ce week-end ne s’annonce riche en activités: concerts, expos, défilés, spectacle, entre autres… Tout y est !

•NIGHTLIFE •

CAROLINE JODUN, REINE DU QUEEN’S

La chanteuse qui nous ravit de sa voix mélodieuse sera au Queen’s Night Club de Quatre-Bornes ce soir, le temps d’un showcase. Le Ker Souffert, Rèv Maman ou encore Fam Amoureuse sont quelques-uns de ses titres qui cartonnent. Le reste de la soirée sera animé par le DJ résident, Bigpapa Soulful, et les guests DJs Greg Ado et Owe Neg. La musique sera variée, allant du RnB au zouk en passant par le dancehall et la kizomba.

La direction se réserve le droit d’admission.

FAM TROPIKAL EN AVANT

Proposée par Paradize Burning, la soirée Fam Tropikal se tiendra ce samedi 6 septembre à partir de 20 heures au Klasik à Riche-Terre. Une scène uniquement féminine avec la participation de deux des chanteuses locales les plus en vue, Linzy Bacbotte (photo) et Laura Beg. Au programme: leurs plus beaux tubes en live. Du séga, du zouk, de la kizomba, du dancehall, du reggae… il y en aura pour tous les goûts. Le reste de la soirée sera animé par les DJs Kingdom et St Paul jusqu’aux petites heures du matin.

LATIN ET DANCEHALL AU STARDANCE

Amateurs de musique latine ou de dancehall ? Rendez-vous ce soir au Stardance pour le Latin vs Dancehall Festival Tour. Toute une pléiade de DJs seront à l’affiche. Les DJs Gax, Twinz Bastard, Guel Dange, Mac Bryson, GyO, Break V, Prince Hans et Aksh Chooramun se succéderont aux platines jusqu’aux petites heures du matin pour mettre le feu à la piste de danse.

•DÉFILÉ •

F-WORLD FACTORY À «ATMOSPHERES»

Passionnés de la mode, ne ratez pas le rendez-vous. Le styliste Fabien Fauzou présentera demain sa collection à «Atmospheres» à la cybercité, à Ebène. La soirée débutera à 18 heures avec un live show de Hansley Poinen et de Billy Ng. L’évènement comprendra également un cocktail et un dîner de gala servis au restaurant «Au fil des saisons» concoctés par Laetitia Paul, de l’école hôtelière Sir Gaëtan Duval.

•EXPOSITION •

LA CONSTANCE DES ALIZÉS, PAR LIONEL SABATTÉ

Plasticien reconnu de la jeune scène picturale française contemporaine, Lionel Sabatté est actuellement invité en résidence de création chez nous. Dans ce contexte, il nous fait découvrir ses oeuvres à l’Institut français de Maurice à Rose-Hill jusqu’au 20 septembre. Il nous propose une immersion dans son univers où hybridation et transformation de matières, de formes et de références se côtoient. L’artiste puise dans les souvenirs de sa jeunesse passée à l’île de la Réunion et nous présente des œuvres inspirées d’oiseaux et réalisées avec des liquides à base de fer et de bronze rouillés. D’autres créations sont réalisées avec le souffle d’un sèche-cheveux et des épices locales comme le safran ou le piment sec.

•CONCERTS •

TRITONIK CHANTE DANS LE NOIR

Notre bluesman local nous invite à une nouvelle expérience musicale ce soir à partir de 20 heures au Sapin Café Culture à Camp-Levieux. Cet évènement, baptisé Music in the dark, est un appel aux sens. En effet, Tritonik jouera dans le noir, sans lumière, que les notes soutenues par la voix d’Eric Triton. En l’absence de lumière, la musique n’en fera que plus vibrer l’âme. Les artistes Amadou & Mariam et Davy Sicard avaient déjà tenté cette expérience sonore.

PRÉLUDES AU FESTIVAL DE JAZZ ERNEST WIEHE

La troisième édition de l’Ernest Wiehe Jazz Festival se tiendra du 11 au 14 septembre. Toutefois, en avant-goût du festival à venir, deux préludes sont annoncés. Le premier se tiendra ce soir à 20 heures au Cocoloko à Grand-Baie, où se produira le Laurence Beaumarchais Quintet. C’est la rencontre entre la Réunionnaise Laurence Beaumarchais, son pianiste d’origine québécoise, Thüryn Mitchelle et les musiciens mauriciens Neshen Teerovengadum, Steven Bernon et Christophe Bertin. Le deuxième «prélude» se tiendra demain à partir de 20 heures à la place Cap Tamarin. Il s’agira d’un hommage à Ernest Wiehe par les musiciens qui l’ont accompagné. Ces deux évènements sont gratuits.

«ENSAM EK SOLIDER» AUTOUR DE LA MUSIQUE

Faire de la musique un élément unificateur, tel est le rêve de GB Entertainment Ltd. La boîte d’événementiel présentera ainsi ce samedi 6 septembre un grand concert sur le terrain de football à Olivia. L’évènement, qui aura pour thème Ensam ek solider, débutera à 18 heures et verra la participation de nombreux artistes locaux, à savoir Désiré François (photo) et Cassiya, Blakkayo, Solda Kaz Bad, Caroline Jodun, Nas T Black, les Bouton Brothers (Kronik et King Gio), Stev-V & STNB et Kool Jah qui nous viennent de Rodrigues. L’animation sera assurée par le DJ Kingdom.

LA MAGIE DE JOCELYN CARTIER

C’est l’un des meilleurs accordéonistes du pays. Jocelyn Cartier nous invite ce soir à son premier concert qui se tiendra de 20 heures à 22 heures au Conservatoire François Mitterrand à Quatre-Bornes. Jocelyn Cartier est un autodidacte qui a plus de 50 ans d’expérience dans la musique. Il a découvert l’accordéon, son instrument de prédilection quand il avait 14 ans. Depuis, c’est dans les hôtels les plus prestigieux du pays qu’il fait entendre sa musique. Ce soir, divers artistes locaux l’accompagneront, à l’instar de Noël Malabar, Kersley Pytambar, Edouard Cartier et Gérard Ravat. De la musique classique au tango, en passant par le gipsy jazz, il y en aura pour tous les goûts.

•SPECTACLE •

UN BALLET SUR LA VIE DU PÈRE LAVAL

Dans le cadre du 150e anniversaire de la mort du Bienheureux Père Laval, l’école de danse Ming Tek a monté un ballet-spectacle pour retracer en chants et en danses La vie du Père Laval. Deux séances sont au programme : demain à 20 heures et dimanche à 15 heures au Centre Indira Gandhi, à Phoenix. Ce spectacle avait été présenté par l’école de danse en 2010 et avait obtenu un grand succès, avec la présentation de 5 séances au MGI. Pour le présent spectacle, qui a été conçu sous la houlette du professeur de danse, Annie Wong, tout était à refaire, mais gageons que le résultat en vaut le détour.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires