Cehl Meeah: «Le PTr et le MMM ne représentent pas l’unité nationale» 

Avec le soutien de
Le leader du FSM affichant le slogan, le FSM incontournable, au sein du prochain gouvernement, lors de son point de presse, ce vendredi 5 septembre.

Le leader du FSM affichant le slogan, le FSM incontournable, au sein du prochain gouvernement, lors de son point de presse, ce vendredi 5 septembre.

«Le FSM est incontournable dans cette équation. S’il n’y a que Navin Ramgoolam et Paul Bérenger, cela ne reflète pas l’unité nationale.» C’est ce qu’a martelé le leader du Front solidarité mauricien (FSM), ce vendredi 5 septembre, lors d’un point de presse, en évoquant l’alliance PTr-MMM qui se profile à l’horizon.
 
Veut-il donc lui aussi se joindre à cette alliance ? «Je ne suis que disposé à collaborer avec eux», a indiqué Cehl Meeah. Il a toutefois concédé  le fait que son parti a déjà eu des «prises de contact»  avec le MMM et le PTr. Et qu’une fois leur alliance scellée, il les contactera à nouveau.
 
Selon le leader du FSM, «le PTr et le MMM divisent le pays par une alliance qui ne représente pas l’unité nationale». «Vous ne voyez pas que quelque chose manque ? Le FSM», a-t-il ajouté. Selon lui, sans son parti, il n’y a pas d’unité nationale dans le pays. Car «Rashid Beebeejaun et Reza Issack ne représentent pas l’unité. Ils ne font que représenter leur leader».  
 
Et un avertissement : si l’alliance PTr-MMM n’accepte pas le FSM, «zot pou gagne enn sok» tandis que son parti se préparera pour affronter les élections seul.
 
Mais une chose est tout aussi sûre pour le leader du FSM : son parti ne collaborera pas avec les partis d’opposition. Selon lui, «SAJ ne parle pas d’unité nationale dans ses discours».
 
«Le paysage politique va connaître des bouleversements sans précédent et tous les partis politiques doivent s’ajuster par rapport aux événements qui se déroulent et qui se dérouleront dans les jours à venir», a-t-il conclu. Selon Cehl Meeah, beaucoup de parlementaires ne seront pas sur la liste des candidats pour les prochaines élections. Car ils ont déjà complété deux mandats au Parlement. 
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires