Avant papier de la 3e journée: Poursuivre l’aventure en haut !

Avec le soutien de
Jose Mourinho devra pouvoir composer sans Diego Costa, qui sera hors-jeu pour quelques jourées après une blessure à la cuisse.

Jose Mourinho devra pouvoir composer sans Diego Costa, qui sera hors-jeu pour quelques jourées après une blessure à la cuisse.

Dans ses plans, Jose Mourinho devra, ce week-end, et pour probablement pour les quatre, voire cinq autres qui vont suivre, faire sans Diego Costa. L’homme par lequel Chelsea s’est mis sur la voie du succès, lors des deux premiers matches de la saison, s’étant blessé à la cuisse à l’entraînement. 
 
Dans la quête victorieuse de Chelsea et surtout quand telle mission doit être accomplie à l’extérieur et de surcroît face à une équipe comme Everton, la présence de Diego Costa est plus qu’importante. Mais, le travail d’un entraîneur, c’est aussi pouvoir composer son équipe sans ses cadres. Jose Mourinho peut le faire. D’ailleurs, il possède dans son escouade de joueurs, certes dépourvus de l’instinct de buteur dont est doté Costa, mais possédant les qualités qu’il faut pour assurer une ligne offensive efficace.  
 
Il y a Schurrle par exemple. Ou Hazard. Ou Oscar. De plus, quand on a, dans ses rangs, un maître à jouer de la trempe de Cesc Fabregas, on a déjà une longueur d’avance sur l’adversaire. Car, son intelligence le rend capable de créer une action dangereuse à tout moment.
 
A ce titre, l’adversaire se doit d’être très prudent. Car, le jeu d’Everton présente des carences défensives. Le fait que les ‘Toffees’ se soient retrouvés devant à chacun de leur match jusqu’ici – la semaine dernière par deux buts face à Arsenal – et qu’ils furent incapables de gérer leur avance le démontre. Faute d’avoir apporter les réajustements nécessaires, Roberto Martinez s’expose à des possibles conséquences néfastes face à un adversaire comme Chelsea.
 
L’attaque d’Everton semble bien fonctionner. Et, la venue du vétéran Samuel Eto’o ne peut que la renforcer. La saison dernière, Everton s’était imposé à Goodison Park face à Chelsea. Les choses ont changé depuis et réaliser une performance identique est cette fois-ci sujette à la capacité de Martinez à assurer l’équilibre dans tous les secteurs du jeu de son équipe.
 
Tottenham, leader après deux journées, va certainement vouloir prolonger le plus possible son séjour en pôle position. La réalisation de ce désir particulier passe, ce dimanche, par la réception de Liverpool. Des ‘Reds’ battus 3 buts à 1 par City, lundi dernier, et certainement désireux de se remettre sur le chemin de la rectitude. Pour ce, il est fort probable que Brendan Rodgers fasse appel à sa nouvel recru, l’italien Mario Ballotelli. Les attentes placées en lui sont assez conséquentes. Donc, Mario devra vite montrer qu’il est ‘Super’…
 
La saison dernière, à l’aller comme au retour, Tottenham avait chuté face aux ‘Reds’. Et lourdement. 0-5 à l’aller (à White Hart Lane) et 4-0 au retour (Anfield). En ce moment, Tottenham est dans une bonne dynamique. Les joueurs s’arc-bouteront sur celle-ci pour espérer mener à bien les desseins de revanche.
 
En ouverture de cette troisième journée, Manchester United se rendra sur le terrain de Burnley. Sans la moindre réussite en deux matches de championnat et humiliés, League Cup cette semaine, par Milton Keynes Dons, les ‘Red Devils’ pourront compter sur l’aide d’un Ange…l Di Maria pour les conduire hors des sentiers perdus.  
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires