Au Saint Mary’s West: un élève fait une overdose lors d’une retraite religieuse

Avec le soutien de
Le collégien a dû subir un lavement d’estomac à l’hôpital  Jeetoo, mercredi. Placé en observation, il a pu cependant rentrer chez lui hier. © NASURUDIN KERAMUTH

Le collégien a dû subir un lavement d’estomac à l’hôpital  Jeetoo, mercredi. Placé en observation, il a pu cependant rentrer chez lui hier. © NASURUDIN KERAMUTH

Les boissons alcoolisées n’en finissent pas de faire des ravages au sein des établissements scolaires. Le dernier incident en date remonte à mercredi. Un adolescent de 17 ans fréquentant le collège Saint Mary’s West, à Petite-Rivière, a été victime d’une overdose d’alcool en pleine journée. Il a dû être hospitalisé. Le comble est que le garçon a été pris de malaise alors qu’il se trouvait à une retraite religieuse, en compagnie d'autres élèves de sa classe, dans un foyer de la région.
 
Il était aux alentours de 10 heures lorsque le malheureux s’est écroulé au sol, pris de vomissements aigus. Le collégien a immédiatement été dirigé vers le dispensaire de Petite-Rivière pour des soins préliminaires car il régurgitait du sang. Face à la gravité de son état de santé, une ambulance a été mandée sur les lieux afin de le diriger vers les urgences de l’hôpital  Jeetoo où il a aussitôt subi un lavement.
 
Informé de la situation, le père du collégien a réclamé un form 58 auprès du poste de police du village, tout en portant plainte contre la direction du collège pour négligence. Rétabli, quoique encore groggy, le collégien a pu rentrer chez lui, hier, après avoir passé une nuit en observation médicale. Son père a déclaré à l’express : «Je ne connais pas encore les circonstances de cette overdose. J’attends qu’il se rétablisse complètement pour lui demander ce qui s’est passé. Le mieux, pour l’instant, c’est qu’il se repose.»
 
Cet entrepreneur, qui habite également un village de l’Ouest, compte bien obtenir des explications de la direction du collège sur la sortie de mercredi. Surtout quant au fait qu’un seul enseignant ait été dépêché pour accompagner la classe de son fils composée d’une trentaine d’élèves.
 

ENQUÊTE DE POLICE

 
«J’ignore si d’autres enfants avaient bu ce jour-là. Je ne connais pas non plus l’identité de celui ou ceux qui ont apporté de l’alcool à cette retraite. Je devrais en savoir davantage dans les jours à venir», confie le père du garçon.
 
En tout cas, hier, un membre d’un parti politique a tenu à prendre la parole lors de l’assemblée du matin au collège. Cette personne a fait un appel pressant aux élèves de l’établissement afin qu’ils s’abstiennent de consommer de l’alcool à un si jeune âge…
 
L’enquête de la police de Petite-Rivière devrait situer les responsabilités dans cette affaire qui aurait pu avoir des conséquences bien plus graves. Sa priorité est de savoir qui est le boutiquier qui a vendu de l’alcool à des mineurs.
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires