Alliance PTr-MMM : «C’est négatif», dit Paul Bérenger

Avec le soutien de
C’est vers 20 h 30 hier que Navin Ramgoolam a remis une proposition écrite sur une éventuelle alliance au leader du MMM, Paul Bérenger.

C’est vers 20 h 30, hier, que Navin Ramgoolam a remis une proposition écrite sur une éventuelle alliance au leader du MMM, Paul Bérenger.

Une alliance entre le Parti travailliste (PTr) et le Mouvement militant mauricien (MMM) en vue des prochaines législatives est-elle encore faisable ? Après la série de «on» et «off» dont seul le leader mauve a le secret, celui-ci semblait, à hier soir, mercredi 27 août, pas très chaud à la proposition écrite que lui a communiquée le chef du gouvernement aux alentours de 20 h 30.

À première vue, «c’est négatif» a laissé entendre le leader mauve à son entourage. Il compte «étudier» le document «à tête reposée» aujourd’hui, avant de le présenter au bureau politique du MMM. D’autant plus que c’est dans la journée d’aujourd’hui que cette instance devait, pour la énième fois, donner son blanc-seing à une alliance rouge-mauve.

Dans l’entourage de Paul Bérenger, l’on confie volontiers que les militants de la base sont contre un rapprochement avec le PTr. Et que le seul qui soit en faveur d’une telle coalition est Paul Bérenger himself. Toutefois, il aurait de nouveau changé d’avis sur cette alliance face aux deux propositions de Navin Ramgoolam hier soir.

Aujourd’hui, sauf imprévu, aucune rencontre de dernière chance n’est prévue entre le Premier ministre et le leader de l’opposition.

Au MMM, nombreux sont les lieutenants qui veulent aller seuls aux élections, surtout que le document du Premier ministre ne précise aucunement ses vraies intentions.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires