Contrats alloués à l’aéroport : le Premier ministre sort de son mutisme

Avec le soutien de
Airway Coffee, à l'aéroport dont 75 % de l’actionnariat est détenu par Nandanee Soornack et le fils de celle-ci, Akshawv Aditish Oogarah.

Airway Coffee, à l'aéroport dont 75 % de l’actionnariat est détenu par Nandanee Soornack et le fils de celle-ci, Akshawv Aditish Oogarah.

Les contrats pour la restauration à l’aéroport ont été alloués suivant des procédures d’appel d’offres bien définies, insiste un communiqué du Prime Ministers’ Office (PMO), émis ce mardi 26 août. Un communiqué qui fait suite à la série d’articles publiés par l’express impliquant notamment Airway Coffee, dirigée par la femme d’affaires et agent travailliste Nandanee Soornack. Celle qui se trouvait aux côtés de Navin Ramgoolam dans les photos publiées par l’express, il y a deux semaines. Nous reproduisons ici l’intégralité du communiqué du PMO :

«Suivant la publication dans l’express des 16, 17, 18 et 23 août 2014 d’une série d’allégations et d’insinuations concernant la location des restaurants et des espaces commerciaux à l’aéroport Sir Seewoosagur Ramgoolam, le Bureau du Premier ministre tient à démentir de façon formelle et catégorique toutes ces allégations et insinuations.

Les faits vérifiables auprès d'Airports of Mauritius Co Ltd (AML) démontrent clairement que les contrats pour la restauration ont été alloués suivant des procédures d’appel d’offres bien définies. Dans tous les cas, les contrats ont été adjugés aux meilleurs offrants.  

Les faits sont les suivants :

1.     En mai 2009, la compagnie AML a lancé un appel d’offres public invitant les parties intéressées à soumettre des offres pour la gestion des restaurants afin de rehausser la qualité des services et maximiser les recettes de AML. Aucune des sept offres reçues ne répondait au critère de pourcentage des recettes à être versées à AML.

2.     Un nouvel appel d’offres fut lancé en décembre 2009. A la clôture de l’exercice,  fin janvier 2010, sept offres furent reçues de la part des compagnies suivantes : Airway Coffee Co Ltd, Flic en Flac Management Services Ltd,  Island Famous Brands, Kissaten Co Ltd,  Mungroo & Sons Ltd,Sen & Ken Ltd et Tropical Times Ltd.

3.     En ce qui concerne les restaurants situés à la salle de départ,  seulement quatre soumissionnaires s’étaient conformés à toutes les conditions d’appel d’offres d'AML. Les propositions étaient les suivantes :

1

·       Airway Coffee Co Ltd proposait 28% de ses recettes annuelles ou un minimum mensuel garanti de Rs 1 million.

·       Island Famous Brands proposait 8% des recettes ou un minimum mensuel de Rs 250,000.

·    Mungroo & Sons Ltd s’engageait à verser 8,5% de ses recettes annuelles, ou un minimum mensuel garanti de Rs175,000.

·    Tropical Times Ltd s’engageait à verser 27% de ses recettes annuelles ou un minimum mensuel garanti de Rs600, 000.

4.     Le conseil d’administration d'AML alloua le contrat à Airway Coffee Co Ltd, cette dernière ayant fait la meilleure offre.  

5.     Pour les restaurants externes et à l’arrivée, seulement trois compagnies s’étaient conformées aux conditions d’appel d’offres. Les propositions étaient les suivantes :

·       Tropical Times Ltd avait fait l’offre d’un versement de 23% de recettes annuelles ou d’un minimum mensuel de Rs160,000.

·       Kissaten Co Ltd pour les deux restaurants au départ et à l’arrivée, avait proposé 20% des recettes annuelles ou un minimum mensuel de Rs 240,000.

·       Mungroo & Sons Ltd avait pour sa part proposé le versement de 7% de recettes annuelles et un minimum mensuel de Rs 100,000.

6.     Le conseil d’administration de AML alloua le contrat à Tropical Times Ltd, cette dernière ayant fait la meilleure offre.   

7.     Aujourd’hui, dans la nouvelle aérogare, il n’y a pas de restaurant ou de cafétéria à l’arrivée.

8.     En ce qui concerne la compagnie Designer Labels Ltd, elle était déjà présente comme fournisseur à l'aéroport et cela depuis 2003, c'est-à-dire bien avant l’arrivée d’un gouvernement dirigé par le Dr Navin Ramgoolam.  

9.     Il serait utile de souligner que le 15 juin 2005, soit 18 jours avant les élections générales du 3 juillet 2005, AML accordait sans appel d’offres, à la compagnie Designer Labels Ltd un espace de 97m² à l’aéroport. Designer Labels Ltd vendait des produits Hugo Boss, Ralph Lauren et Armani

10.Suivant la mise en opération, en septembre 2013 du nouveau terminal, toutes les compagnies opérant à septembre 2013 dans l’ancien terminal ont été transférées dans les nouvelles installations.

Voilà les faits. La population mauricienne pourra faire la différence entre ces faits tels qu’ils sont et une campagne malveillante ne reposant que sur des faussetés et des fabrications.»

Publicité
Publicité

Au cœur de cette affaire sous les feux de l’actualité: des photos. Celles de Navin Ramgoolam dansant avec Nandanee Soornack, une activiste rouge, publiées en Une de l’express durant le week-end du 13 au 14 septembre. Depuis, les réactions se sont succédé. A commencer par la conférence de presse du PTr condamnant le groupe La Sentinelle.

Cette affaire dépasse le cadre d’une simple danse entre un PM et une activiste. Pour mieux en comprendre les implications, voici une compilation des articles publiés. 

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires