Badminton: note positive avant 2015

Avec le soutien de

La sélection mauricienne vise une razzia de médailles à la Réunion.

La préparation pour les prochains Jeux des îles de l’océan Indien (JIOI) a débuté dès la fin des précédents Jeux en 2011 aux Seychelles. 18 badistes font actuellement partie de la présélection et s’entraînent depuis mars sous la houlette du directeur technique national (DTN), l’Indonésien Tony Wahyudi. Les récentes performances de nos badistes lors des Championnats d’Afrique et lors des Internationaux de Maurice, entre autres, indiquent que la préparation s’est intensifiée à moins d’un an du coup d’envoi des JIOI à la Réunion.

Sahir Edoo, l’un des cadres de la présélection, souligne : «Depuis 2012, les résultats se sont nettement améliorés en comparaison aux cinq précédentes années. On a rapporté beaucoup plus de médailles d’or sur toutes les compétitions auxquelles nous avions pris part. Il faut aussi dire que notre équipe a considérablement rajeuni. Nous avons des joueurs de 18-19 ans qui sont les meilleurs à Maurice.» Sahir Edoo devrait bien évidemment être l’un des joueurs les plus expérimentés dans le camp mauricien lors du voyage à la Réunion.

En attendant, nos badistes ont démontré qu’ils étaient passés un cran au-dessus des Seychelles et de la Réunion, notamment lors du dernier Tournoi de la CJSOI en 2013 où ils avaient réalisé une razzia de médailles. Cette année, les performances de nos locaux aux African Youth Games, Championnats d’Afrique, où nous avions décroché deux médailles d’or, ainsi qu’aux Internationaux de Maurice sont venues confirmer que le travail du DTN se passe pour le mieux. «Valeur du jour, le plan de travail qu’il a commencé depuis mars se passe pour le mieux. C’est grâce à lui que nous avons réalisé ces résultats. Toutes ces performances et ces compétitions s’inscrivent dans notre préparation pour les JIOI», précise Sahir Edoo.

En effet, toutes ces compétitions ne sont qu’un tremplin pour ces JIOI où Maurice devra faire mieux que ses trois médailles d’or décrochées en 2011. «Avec les épreuves par équipe hommes et dames, sept médailles d’or seront en jeu. Nous avons de grandes chances sur tous les tableaux cette fois-ci vu que nous avons nettement élevé notre niveau. L’objectif est simple pour nous, rafler toutes les médailles d’or dans cette compétition», conclut Sahir Edoo.

Si les grosses échéances sont déjà terminées pour nos badistes cette année, la préparation sera plus intensive pour eux dans les mois à venir afin de les former au mieux pour ces JIOI.

Lire aussi : Athlétisme : Faire mieux qu’en 2011 mais ce sera difficile

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période de confinement, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x