Ashok Jugnauth loue les talents de danseur de Navin Ramgoolam

Avec le soutien de
Ashok Jugnauth, leader de l’Union nationale, était hier, samedi 23 août, au collège Nelson où a eu lieu un comité.

Ashok Jugnauth, leader de l’Union nationale, était hier, samedi 23 août, au collège Nelson où a eu lieu un comité. 

Le leader de l’Union nationale, Ashok Jugnauth, a déclaré ne pas comprendre pourquoi l’express a publié des photos montrant Navin Ramgoolam esquissant des pas de danse avec la femme d’affaires Nandanee Soornack. «Ek komie madam linn danse ankor?» a-t-il martelé hier, samedi 23 août, lors d’un comité au collège Nelson. «Le Premier ministre danse tellement bien qu’il fait des jaloux», a-t-il ajouté.

Selon lui, il est tout à fait normal que des proches du Parti travailliste (PTr)  soient nommés à la tête de corps parapublics. «Pas juste à Maurice, dans le monde entier c’est comme ça.»

Ashok Jugnauth a aussi affirmé que la situation dans le pays est positive, et cela grâce au travail acharné du Premier ministre. Il a déclaré qu’il aurait souhaité qu’il y ait une alliance PTr-Mouvement militant mauricien (MMM) pour les prochaines élections. En revanche, il s’en est pris au Mouvement socialiste militant (MSM), indiquant que si l’accord entre le PTr et le MMM ne se concrétise pas, Paul Bérenger devra faire la promesse de ne pas faire d’alliance avec le parti soleil. 

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x