Alliance rouge-mauve : la liste des candidats du MMM pratiquement ficelée

Avec le soutien de
Hier soir, le leader des mauves a notamment commenté le rapprochement entre son parti et le PTr. © Nasurudin Keramuth

Hier soir, le leader des Mauves a notamment commenté le rapprochement entre son parti et le PTr. © Nasurudin Keramuth

À l’approche de la tenue de l’assemblée des délégués du Mouvement militant mauricien (MMM), prévue le 14 septembre, Paul Bérenger anime une série de réunions dans les différentes circonscriptions. Hier soir, mercredi 20 août, il était à Plaine-Verte et à Ste-Croix, dans le n° 3 et le n° 4 respectivement.
 
Lors de ces rencontres, il a commenté le rapprochement entre le MMM et le Parti travailliste (PTr). La possibilité que le parti aille seul aux élections n’a pas pour autant été écartée. Le leader des Mauves a également donné des indications sur les noms des candidats qui seront éventuellement alignés en cas d’alliance avec les rouges.
 

Plus de deux candidats dans une circonscription

 
Lors des pourparlers avec Navin Ramgoolam, il aurait été convenu qu’il n’y aurait pas plus de deux candidats d’un seul parti dans une même circonscription. L’express a pu avoir quelques renseignements auprès de plusieurs dirigeants du MMM sur les candidats potentiels de ce parti, qui seraient au nombre de 30.
 
Des modifications de dernière heure ne sont cependant pas à écarter. Une chose est sûre, dit-on, la plupart des députés du MMM seront en lice pour les prochaines élections. Et tout porte à croire que le parti alignera deux candidats dans la plupart des circonscriptions urbaines et que ce sera aussi le cas pour le PTr en zone rurale.
 
Ainsi, au cas où l’alliance PTr-MMM se concrétise, un des trois élus de la circonscription n° 1, à savoir Ariane Navarre-Marie, Jean-Claude Barbier et Veda Baloomoody, aura à céder sa place. Dans le cas d’Ariane Navarre-Marie, il est fort probable qu’elle soit appelée à occuper les fonctions de présidente de l’Assemblée nationale.
 
Au n° 2, Reza Uteem aura pour colistier Kee Chong Li Kwong Wing qui fera de la place au n° 20 à un candidat rouge. Adil Ameer Meea sera une nouvelle fois aligné au n° 3. Il était jusqu’à tout récemment question que la seconde investiture mauve aille à Raouf Gulbul. Mais cette possibilité a été contestée à la réunion d’hier soir.
 
Pour ce qui est de la circonscription n° 4, il nous revient que Pradeep Jeeha aurait exprimé le souhait de retourner à ses anciennes amours au n° 6. Dans ce cas, le MMM aura à désigner celui qui s’alignera aux côtés de Joe Lesjongard. Au n° 5, Viren Ramchurn a la faveur de Paul Bérenger. Si Pradeep Jeeha demeure au n° 4, l’investiture mauve à Grand-Baie-Poudre-d’Or sera accordée à Vinay Sobrun.
 
Au n° 7, Jay Prakash Meenowa y sera une nouvelle fois aligné. En cas de changement, il sera remplacé par Vinay Koonjul. Sanjiven Permal et Soodesh Roopun seraient candidats au n° 8 et au n° 9 respectivement. Quant à Ajay Gunness, il tentera sa chance  encore une fois au n° 10.
 
Dave Kissoondoyal serait aligné au n° 11 alors que Madan Dulloo aurait été choisi pour être candidat à Mahébourg-Plaine-Magnien. Toutefois, apprend-on, le MMM envisage également d’aligner un candidat de la population générale dans cette circonscription. Zouberr Joomaye briguerait les suffrages au n° 13 alors qu’Alan Ganoo et Josique Radegonde seront une nouvelle fois alignés au n° 14.
 
Rien n’a été finalisé au n° 15 où le MMM souhaiterait aligner deux candidats. Ce parti y compte un député correctif en la personne de Raffick Sorefan. À Vacoas-Floréal, Françoise Labelle restera en place et pourrait être rejointe par Atma Bumma. Steve Obeegadoo et Satish Boolell seront une fois de plus en lice au n° 17.
 
Kavi Ramano briquerait une nouvelle fois les suffrages à Belle-Rose-Quatre-Bornes. Si le MMM obtient un deuxième ticket dans cette circonscription, il sera confié à Vijay Makhan. Au n° 19, Paul Bérenger sera présent avec Deven Nagalingum. La députée Lysie Ribot serait candidate dans une autre circonscription. Rajesh Bhagwan et Franco Quirin demeureront au n° 20. Ce cas de figure sera toutefois profondément modifié si les consultations entre les travaillistes et le MMM capotent.
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires