MAITEX 2014 : Enterprise Mauritius attend plus de 300 acheteurs africains et européens

Avec le soutien de
Un exposant lors de la foire MAITEX de 2013. L’institution mauricienne se propose de réunir plus de 150 exposants cette année au centre Swami Vivekananda à Pailles.

Un exposant lors de la foire MAITEX de 2013. L’institution mauricienne se propose de réunir plus de 150 exposants cette année au centre Swami Vivekananda à Pailles.

Pour faire de l’édition 2014 de sa Mauritius International Trade Expo (MAITEX) un succès sur toute la ligne, Enterprise Mauritius (EM) met le paquet. Du coup, ce sont plus de 150 exposants que l’institution mauricienne se propose de réunir sous un même toit, du 21 au 24 août, au Centre Swami Vivekananda à Pailles.
 
Toute une palette de produits liés au textile, à l’agro-industrie, à l’ingénierie, à la bijouterie et à la distillerie y seront exposés. «Nous voulons que les acheteurs prennent connaissance de la qualité et de la diversité des produits de différents secteurs économiques que nous confectionnons et fabriquons», souligne Dev Chumroo, Chief Executive
 
Ainsi, au niveau de la filière textile, une cinquantaine de compagnies, grosses pointures comme petits fabricants, sera présente à cette foire. Des acheteurs venant principalement de la Afrique du Sud, mais aussi de l' Angleterre et de France, feront le déplacement à Pailles.
 
« L’Afrique du Sud se positionne aujourd’hui comme un marché prometteur du prêt-à-porter made in Mauritius», explique notre interlocuteur. Il ajoute que ce pays est devenu, au fil des années, le deuxième marché pour nos exportations textiles. «D’où notre démarche de faire un forcing auprès de nos acheteurs pour maintenir notre position sur ce marché.»
 

Avantages du marché

 
Un des gros opérateurs du textile, Star Knitwear Ltd, qui participera à cette foire, exporte 45 % de sa production vers l’Afrique du Sud. L’entreprise confectionne actuellement 1,3 million de pièces par mois, soit plus de 15 millions par an. Elle confie que le principal avantage du marché sud-africain est le fait que les exportations de Maurice ne sont frappées d’aucune taxe vu son adhésion à la Southern African Development Community. De plus, selon le CEO de Star Knitwear, Ahmed Parkar, les entreprises qui exportent vers ce marché disposent d’un lead time beaucoup plus court grâce à leur proximité géographique avec l’Afrique du Sud.
 
On relèvera que Maurice a, en effet, vu les exportations du textile vers ce pays bondir entre 2010 et 2012. De Rs 3,5 milliards en 2010, la valeur des exportations est passée à Rs 4,6 milliards en 2011 et à Rs 6,7 milliards en 2012. En deux ans, les entreprises de textile ont presque doublé leurs exportations.
 
La même stratégie de promotion sera appliquée à d’autres secteurs de l’économie. C’est le cas pour la distillerie où les gros fournisseurs de boissons alcoolisées (rhum, vin, whisky et autres) seront au rendez-vous.
 
«EM souhaite, à travers cette foire, établir des contacts avec de nouveaux acheteurs pour signer des contrats. Outre l’Afrique du Sud, il y aura une forte délégation venant du Kenya et d’autres pays africains», affirme Dev Chumroo. Et d’ajouter que les deux derniers jours seront réservés aux acheteurs mauriciens. Ils pourront acquérir des produits proposés à des prix promotionnels.
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x