Cehl Meeah: «Rodrigues allait être vendue aux Britanniques à la place de Diego Garcia»

Avec le soutien de
Le leader du FSM, Cehl Meeah, face à la presse, ce jeudi 14 août. Il a notamment commenté l'idée de cogestion des Chagos ainsi que la rencontre entre Navin Ramgoolam et Paul Bérenger à Clarisse House.

Le leader du FSM, Cehl Meeah, face à la presse, ce jeudi 14 août. Il a notamment commenté l'idée de cogestion des Chagos ainsi que la rencontre entre Navin Ramgoolam et Paul Bérenger à Clarisse House. 

«En 1968, on avait proposé Rodrigues aux Britanniques à la place de Diego Garcia pour avoir l’Indépendance.» Cehl Meeah, le leader du Front de solidarité mauricien (FSM), a commenté l’idée de cogestion des Chagos par Maurice et les Etats-Unis lors d’un point de presse à Port-Louis, ce jeudi 14 août.

D’après lui, une cogestion serait une manière «déguisée de vendre l’île» aux Américains. Cehl Meeah a promis à la presse des preuves de ce qu’il avance en temps et lieu.

«Il faut prendre en considération le fait qu’avec Diego Garcia, nous avons en notre possession 2,3 millions de kilomètres carrés de mer. S’il y a une cogestion, cela appartiendra aussi aux Américains», a-t-il fait ressortir.

Par ailleurs, commentant l’actualité, le chef du FSM a déclaré que la complicité entre Paul Bérenger et Navin Ramgoolam «prend en otage» le Parlement et nuit à la démocratie. Il se dit indigné par le «cinéma de l’alliance on and off».

«Zame ti pu krwar Bérenger vinn mandian pou enn lalians», a souligné le leader du FSM. Et d’ajouter que le Premier ministre ne prendra jamais d’engagement envers le leader de l’opposition, parce qu’il sait qu’il y aura des «dommages collatéraux». «Pourquoi Bérenger ne comprend pas cela ?» s’est interrogé Cehl Meeah.

Le chef du gouvernement n’a pas non plus échappé aux critiques du député, qui l’a traité d’«hypocrite». Il lui reproche de ne pas avoir osé dire sa déception à Barack Obama par rapport aux événements de Gaza. Cehl Meeah pense que Navin Ramgoolam a cédé aux «lobbies capitalistes», et qu’il le paiera cher.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires