Dans le jardin de… Jaywantee Ramgutty

Avec le soutien de
Jaywantee Ramgutty en compagnie de sa petite-fille Toshini, près d’un plant de lavande.  © Yance Tan Yan

Jaywantee Ramgutty en compagnie de sa petite-fille Toshini, près d’un plant de lavande.  © Yance Tan Yan

Aussi douée pour la cuisine que pour la culture potagère, la fringante septuagénaire fait habilement le lien entre ces deux activités, au grand bonheur de ses proches.
 

Fait maison

«Kouma dir enn zanfan ou pe swanye.» C’est en ces termes que Jaywantee Ramgutty parle de son potager qui se trouve à quelques pas de la maison où elle vit avec son fils Ramveer, sa belle-fille Sheila et leurs trois filles : Pahlavee, Toshini et Nirvashi, à Floréal. Sur une superficie d’environ 300 m2, la septuagénaire cultive des légumes, plantes aromatiques et fruitiers ainsi que quelques fleurs.
 
Jaywantee commence à créer son jardin il y a une vingtaine d’années, nous dit-elle. Son amour pour la terre, elle le tient de son père qui était lui-même planteur. Afin d’approfondir ses connaissances dans ce domaine, elle suit actuellement des cours dispensés par l’Agricultural Research and Extension Unit (AREU) au Women Centre de Floréal. Compostage, culture de champignons ou de roselle… les sujets abordés sont ensuite mis en pratique dans le potager où Jaywantee passe environ deux heures tous les jours. S’agissant de la roselle (hibiscus sabdariffa) (photo 1) qui réussit mieux au soleil, souligne notre hôtesse, celle-ci en utilise le fruit de diverses façons. Sheila, sa bru, nous explique qu’elles en écrasent l’enveloppe extérieure pour en extraire un concentré. Mélangé à un peu d’eau et de jus de citron puis sucré, cela donne une boisson rafraîchissante. Avec Jaywantee, elle a en outre appris à faire des achards de roselle, agrémentés d’olives du jardin ou encore de la gelée. Pour consommer ce fruit rouge hors saison, ajoute Sheila, il suffit de le congeler après avoir enlevé les graines (photo 2).
 
Jaywantee prépare également son propre café (photo 3) des fruits de ses caféiers et du safran en poudre (photo 4) qui, affirme-t-elle, « zame pou trouve dan bazar», tant il est pur et goûteux.
 

Légumes sains

En pénétrant dans le potager de Jaywantee, si l’on ferme les yeux rien qu’un instant, l’on se croirait au marché tant il est agréable de humer les arômes qui s’en dégagent. Citronnelle, fenouil, mélisse, coriandre côtoient des choux en pleine forme et des carottes de belle taille que notre hôtesse récolte devant nous. Les feuilles, nous confie-t-elle, iront dans son composteur où viendront s’y ajouter des déchets ménagers. Lorsqu’on l’interroge sur la bonne santé de ses légumes, Jaywantee insiste sur le fait qu’elle n’utilise aucun pesticide mais plutôt des feuilles de neem, en décoction. Et en sus du compost, la terre est enrichie grâce à du fumier.
 

Des pois de poids

Notre hôtesse, classée troisième à une Kitchen Garden Competition organisée par le ministère de l’Egalité des genres, du Développement de l’enfant et du Bien-être de la famille en 2010, fait pousser plusieurs variétés de pois. Au début de notre visite, elle nous montre le «zantac» (photo 5) dont les grains, indique-t-elle, assez gros, peuvent être consommés en curry. Plus loin, des rangées de pois mange-tout et autres petits pois arborent à la fois fleurs et cosses. Sheila conseille l’usage des premiers dans les chop suey et le riz frit. Des arguments de poids en faveur de la vraie cuisine en ces temps où le prêt-à-manger fait de plus en plus d’adeptes.
 

Close-up

À chaque jardin ses trésors. Dans celui de Jaywantee, une orchidée originale a élu domicile sur le tronc d’un cycas et tout en haut, à la base des feuilles, la fleur du Coelogyne mayeriana dévoile son labelle dont les motifs noirs s’allient joliment aux ondulations du rebord. Le long de la clôture, des glaïeuls dressent quant à eux leurs tiges florales jaune pâle, saumon ou rouges.
 
 
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires