Rencontre incertaine entre Ramgoolam et Bérenger

Avec le soutien de

Si le leader du Mouvement militant mauricien (MMM) a indiqué, samedi dernier, qu’il attend le retour du Premier ministre au pays (probablement ce matin, lundi 11 août) pour aborder avec lui la question d’alliance électorale, dans les rangs travaillistes on préfère ne rien confirmer, laissant entendre que les desiderata du leader du MMM dépendront surtout de la disponibilité de Navin Ramgoolam.

Pour l’heure, seul Paul Bérenger – qui a évoqué ses «excellentes relations avec Ramgoolam» – parle de cette énième rencontre imminente. Du côté du Parti travailliste (PTr), c’est «motus et bouche cousue». Le président du parti, Patrick Assirvaden, et la secrétaire générale, Kalyanee Juggoo, n’ont pas voulu commenter la déclaration de Paul Bérenger. «On préfère attendre le retour du Premier ministre et il nous mettra au courant des derniers développements politiques.»

La secrétaire générale a ajouté qu’elle se pliera à ce que décidera Navin Ramgoolam. Elle ajoute que normalement le Premier ministre convoquera la tenue d’un Bureau politique pour annoncer aux membres sa décision sur une alliance ou pas.

Le ministre Hervé Aimée, normalement très loquace sur le sujet des alliances électorales, s’est lui aussi abstenu de commenter la déclaration du leader de l’opposition.

Toutefois, d’autres sources au PTr avancent que «ce n’est pas sûr» que Navin Ramgoolam s’entretiendra avec le leader de l’opposition cette semaine. Le Premier ministre a un calendrier très chargé. Mais s’il devait y avoir une rencontre entre les deux leaders cette semaine, rien n’indique qu’on s’achemine vers une alliance, selon un ministre travailliste.

Avant la tenue du Sommet de la Commission de l’océan Indien, qui a été reprogrammé pour le 23 août aux Comores, Navin Ramgoolam avait déjà signifié son intention de participer au 34e Sommet de la Southern African DevelopmentCommunity, prévu les 17 et 18 août au Zimbabwe.

L’autre rendez-vous important sur le calendrier des voyages du Premier ministre, c’est le Sommet des petits États insulaires qui se tiendra aux îles Samoa du 1er au 4 septembre. Ce n’est pas certain que le Premier ministre s’y rendra.

Autre rendez-vous important de Navin Ramgoolam : la présentation du Budget. Tout laisse croire que la date du 14 novembre a été arrêtée. D’ailleurs le Premier ministre lui-même avait déclaré qu’il comptait présenter le Budget vers la mi-novembre. Il veut émuler deux Premiers ministres précédents, sir Anerood Jugnauth et Paul Bérenger, qui ont tous deux présenté au moins un Budget.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires