Le PM annonce une commission d’enquête sur les courses hippiques

Avec le soutien de
Une écurie ne pourra pas aligner plus de deux chevaux dans une course, a indiqué le Premier ministre au Parlement ce mardi 22 juillet.

Une écurie ne pourra pas aligner plus de deux chevaux dans une course, a indiqué le Premier ministre au Parlement ce mardi 22 juillet.

Alors que les scandales se sont enchaînés, ces derniers temps, au Mauritius Turf Club (MTC), le Premier ministre a annoncé, ce mardi 22 juillet au Parlement, l’institution d’une commission d’enquête. C’était en réponse à une question de la députée rouge Nita Deerpalsing.
 
 
Cette commission d’enquête se penchera sur l’organisation des courses hippiques et les paris. L’expertise étrangère devrait être sollicitée pour épauler les membres.
 
 
Le Premier ministre a également annoncé une série de mesures touchant le MTC et les courses en général. «Le gouvernement a décidé de ne plus donner de permis de travail aux jockeys étrangers si leur pays d’origine n’a pas signé un accord d’extradition avec Maurice», indique-t-il. Les jockeys ne pourront également pas travailler pour deux écuries durant une même saison.
 
 
De plus, une écurie ne pourra pas aligner plus de deux chevaux dans une course. Navin Ramgoolam a aussi déclaré que les courses avec moins de six chevaux seront interdites.
 
 
Répondant à une question de Mahen Jugroo, le chef du gouvernement a indiqué avoir demandé au MTC de prendre des actions car Paul Foo Kune ne peut être propriétaire de chevaux et bookmaker en même temps.
 
 
De son côté, Devanand Ritoo, ministre des Sports, dit «accueillir très bien la démarche du Premier ministre de mettre sur pied une commission d’enquête». Car, dit-il, il faut «mettre en place une bonne structure» dans ce secteur.
 
 

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires