Parlement: quand le MMM et le MSM font cause commune…

Avec le soutien de
Le leader du MMM et celui du MSM aborderont des sujets similaires au Parlement ce mardi 22 juillet.

Le leader du MMM et celui du MSM aborderont des sujets similaires au Parlement ce mardi 22 juillet. 

Malgré leurs divergences, tout laisse croire que le MMM et le MSM feront cause commune lors du temps imparti aux questions aux ministres, au Parlement, aujourd’hui. Les deux partis, qui ne se concertent plus depuis la cassure, ont, en effet, des questions similaires à poser. Si le leader de l’opposition a déjà annoncé que sa Private Notice Question (PNQ) sera axée sur le métro léger, Pravind Jugnauth abordera, lui aussi, ce sujet à l’heure du Question time. Est-ce que Paul Bérenger et le leader du MSM feront cause commune pour acculer le ministre Anil Bachoo ?

Lors de la dernière séance parlementaire, Pravind Jugnauth n’avait pas participé à la PNQ concernant la déclaration des avoirs. Et Paul Bérenger n’avait pas manqué de critiquer son ancien allié. «Si j’ai l’occasion de placer des questions lors de la PNQ, je le ferai sans problème. Mais c’est le leader de l’opposition qui gère le temps accordé à cette tranche, a déclaré Pravind Jugnauth à l’express hier, lundi 21 juillet. J’espère que le Speaker prendra note que moi aussi j’ai posé une question à ce sujet.»

ABUS CONTRE LES ENFANTS

Outre le métro léger, les élus des deux camps ont d’autres questions presque similaires. Veda Baloomoody ainsi que la députée du MSM Maya Hanoomanjee ont une question sur le projet Harbour Bridge. Cette dernière interviendra aussi sur l’injection d’Avastin à l’hôpital de Moka, tout comme les députés Kavi Ramano et Satish Boolell.

Par ailleurs, même si les questions ne se ressemblent pas, les députés Françoise Labelle et Mahen Jhuggroo s’intéressent à l’enseignement supérieur. La première veut des éclaircissements sur le directeur exécutif de la Tertiary Education Commission Ashok Kumar Bakhshi, alors que le député du MSM cherchera des précisions sur les universités privées.

Autre sujet plus ou moins similaire à l’agenda des deux partis : les abus contre les enfants. Ariane Navarre-Marie veut savoir si le gouvernement proposera un Sexual Risk Order pour protéger les enfants victimes d’abus, alors que Maya Hanoomanjee demandera au ministre Mireille Martin de rendre publique une liste de mesures prises pour protéger les jeunes contre la prostitution juvénile.

La protection des données de la carte d’identité

La nouvelle carte d’identité fera aussi l’objet de questions. Les Mauves souhaitent notamment savoir quelle section de la loi oblige le public à produire cette carte avant la date butoir en septembre. Et Raffick Sorefan interrogera Navin Ramgoolam sur la prise des empreintes des dix doigts dans les Conversion Centres et quelles mesures de sécurité ont été mises en place pour la protection des données.

Rajesh Bhagwan demandera, lui, au Premier ministre de chercher des informations auprès du commissaire de police sur l’effectif de la police des jeux. Il veut également savoir si un cas de pari illégal a été rapporté en octobre 2013 par le Mauritius Turf Club et où en est l’enquête. Autre question que posera le député: quelles sont les actions qui seront prises dans l’immédiat pour contenir le phénomène des paris illégaux, notamment dans le domaine des courses hippiques.

Navin Ramgoolam sera aussi interpellé sur les Ponzi Schemes, les saisies de drogues dangereuses et la hausse des frais de cour.

Le ministre des Infrastructures publiques devra, pour sa part, répondre à des questions sur la première phase de la Ring Road : des ancrages ont-ils été utilisés pour renforcer le mur de rétention, que devient la voie à côté de celle endommagée, qu’en est-il de la construction de la route… Anil Bachoo, qui préside le comité ministériel chargé de se pencher sur le problème de reconnaissance des diplômes de la JSS Academy, sera également interrogé sur ce sujet.

Education toujours avec le ministre de l’Enseignement supérieur qui devra répondre à des questions sur les campus d’universités indiennes implantées à Maurice mais non reconnues par l’autorité régulatrice en Inde.

En ce qui concerne le domaine de la santé, Lormus Bundhoo sera interpellé sur les produits pharmaceutiques, l’utilisation de l’Avastin à l’hôpital de Moka, et l’achat des stents pour l’hôpital Jeetoo. Des questions relatives à un service de santé gratuit pour les étrangers seront aussi évoquées.

Le MMM demandera à l’Attorney General si, comme proposé par le bureau du Directeur des poursuites publiques, il considérera l’introduction d’un Sexual Risk Order pour une meilleure protection des enfants abusés.

La mise en œuvre du 9-year schooling, le recrutement du nouveau directeur exécutif de la Tertiary Education Commission, le taux de croissance du secteur ICT/BPO de 2012 à 2014, les travaux au Bagatelle Dam, le Comprehensive Children’s Bill, les Assises de la Famille, la dissolution de la MASA seront aussi à l’agenda des députés mauves.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires