Kiev accuse les rebelles d'entraver l'enquête sur le vol MH17

Avec le soutien de

Kiev accuse les rebelles pro-russes de chercher à détruire des preuves de "crimes internationaux" sur le site du crash du Boeing 777 de la Malaysia Airlines qui a fait 298 morts jeudi dans l'est de l'Ukraine, charge rejetée par les insurgés.

Selon l'enquête américaine, qui conforte la thèse de Kiev mettant en cause les séparatistes, le vol MH17 effectuant la liaison Amsterdam-Kuala Lumpur a été détruit par un missile tiré à partir d'une zone tenue par les insurgés pro-russes.

A Washington, Barack Obama a exhorté la Russie à cesser de soutenir la rébellion dans l'est de l'Ukraine et estimé que le drame du Boeing devrait servir de "piqûre de rappel" à la communauté internationale pour tenter de mettre fin au conflit, alors que de violents combats ont éclaté à Louhansk quelques heures après son allocution.

Le Conseil de sécurité des Nations unies s'est prononcé vendredi par consensus pour une enquête internationale "exhaustive, minutieuse et indépendante" et a appelé à un cessez-le-feu dans la région.

A Moscou, on s'indigne des mises en cause américaines et on estime qu'il ne faut pas préjuger de l'issue de l'enquête, qui se heurte à des difficultés.

Le mystère reste d'abord entier concernant le sort des deux boîtes noires de l'appareil. Le Conseil de sécurité ukrainien a déclaré qu'il ne disposait d'aucune information concernant les enregistreurs de vol. "Aucune d'entre elles n'a été remise à la partie ukrainienne", a indiqué le porte-parole du Conseil de sécurité Andrij Lissenko.

Le chef séparatiste Alexandre Borodaï a assuré pour sa part que les boîtes noires n'avaient pas été retrouvées, alors que des rebelles avaient dit jeudi soir en avoir récupéré une.

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période de confinement, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x