CT Power: le socio-culturel s’en mêle encore

Avec le soutien de

(Photo d’archives) Le site de Pointe-aux-Caves, à Albion, sur lequel devrait être construite la centrale à charbon de CT Power.

Somduth Dulthumun s’invite au débat. «Je n’ai rien contre les alliances, mais il ne faut pas sacrifier le projet CT Power au nom d’une alliance», a-t-il déclaré à l’express hier, jeudi 17 juillet, à l’issue d’une conférence de presse.

Le porte-parole d’un front commun, regroupant notamment la Mauritius Sanatan Dharma Temples Federation et la Mauritius Tamil Temples Federation, n’a pas manqué de critiquer Paul Bérenger. «Ce n’est pas lui qui doit venir dire que le projet CT Power est out. De quel droit fait-il cela? Nous demandons au Premier ministre de maintenir ce projet pour le bien du pays.» Au cas contraire, prévient-il, le front commun prendra des actions, mais il n’a pas dit lesquelles.

Somduth Dulthumun affirme ne pas comprendre pourquoi il y a tant d’acharnement sur ce projet. «Il y a d’autres centrales qui marchent au charbon. Pourquoi, elles, peuvent fonctionner ?» 

L’express a sollicité Paul Bérenger, mais il n’a pas souhaité réagir.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires