Parlement: 63 députés votent en faveur de l’amendement transitoire

Avec le soutien de

C’est vers les 21 h 15 vendredi 11 juillet que l’amendement transitoire à la Constitution, le Constitutional (Declaration of Community) (Temporary Provisions) Bill, a été voté. 63 membres de l’Assemblée nationale, dont les députés rouges et les mauves ont voté pour cet amendement transitoire alors que Cehl Meeah s’est dit contre. Les trois députés du PMSD, à savoir Xavier-Luc Duval, Aurore Perraud et Thierry Henri se sont abstenus. Deux députés étaient absents lors du vote, soit Prithvirajsing Roopun et Nando Bodha. 
 
L’amendement proposé par Navin Ramgoolam afin de rassurer notamment la communauté sino-mauricienne a aussi été soutenu. En revanche, celui proposé par Xavier Duval, portant notamment sur un référendum avant toute modification au système de Best Loser n’a pas été appuyé par les parlementaires. 
 
Le PMSD et le MSM sont revenus à la charge lors du Committee Stage. Pravind Jugnauth a affirmé que rien que le fait que le Premier ministre ait proposé cet amendement lui donne raison. Et cela démontre qu’il a «eu raison d’émettre des réserves». Mais il a aussi mis en garde contre cet amendement au Constitutional (Declaration of Community) (Temporary Provisions) Bill. Il a déclaré qu’il y avait toujours des «anomalies» et qu’il se pourrait qu’il y ait une communauté qui soit exclue après les prochaines élections. 
 
Ce qui mènera le Speaker à demander au leader du MSM «de ne pas rouvrir le débat» et de ne pas «faire des spéculations». Pravind Jugnauth a cependant insisté sur le fait qu’on aurait dû accorder plus de temps aux députés pour étudier l’amendement proposé par le Premier ministre. 
 
Le leader du PMSD a abondé dans le même sens. Xavier-Luc Duval a émis des craintes quant à la probabilité qu’une communauté soit sous-représentée lors des prochaines élections. «On ne peut pas prédire», a alors rétorqué le Premier ministre. 
 
Paul Bérenger, lui, a demandé au leader des Bleus de réserver son droit à proposer un amendement lorsque la réforme électorale sera débattue. 
 
A la fin de la séance, le Speaker a annoncé que le Parlement a été ajourné au 22 juillet. 
 
 
 
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires