Rapt à Madagascar: discretion totale

Avec le soutien de
 
La disparition de  Krishna Rambhojun la semaine dernière à Tana a plongé la communauté mauricienne vivant dans la Grande île dans le désarroi le plus total. Surtout depuis que les autorités malgaches ont admis que les ravisseurs privilégieraient des "hommes d'affaires de type indien". Pour l'heure, aucun détail ne transpire sur les négociations entre les présumés ravisseurs et les responsables d'Ucodis. Mais il serait bien question de rançon. L'enlèvement s'est déroulé a Ambatobe, quartier où vivent nombre de Mauriciens. En attendant, ne se sentant pas en sécurité, plusieurs ont troqué leurs 4x4 rutilants pour des véhicules moins tape à l'oeil afin de ne pas attirer l'attention.
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires