Miss Mauritius 2014: Kushboo Ramnawaj sacrée reine

Avec le soutien de
Kushboo Ramnawaj, la Miss Mauritius 2014 (2e à dr.), entourée de sa deuxième dauphine, de Miss World Mauritius et de Miss Internationale Mauritius.

Kushboo Ramnawaj, la Miss Mauritius 2014, entourée de Miss World Mauritius et de Miss International Mauritius. © Krishna Pather

 
Elle succède à Pallavi Gungaram. Kushboo Ramnawaj, 24 ans, est la nouvelle Miss Mauritius. Elle a été élue hier, samedi 28 juin, à l’issue d’une soirée au J&J Auditorium, à Phoenix. Malgré quelques difficultés à faire tenir la couronne sur sa tête, c’est toute souriante que la reine de beauté a défilé sous les applaudissements du public.
 
Dominique Klein, 25 ans, et Eteesha Busawon, 21 ans, sont ses première et deuxième dauphines respectivement. Parmi les autres titres décernés lors de cette soirée : Anoushka Ah Keng, 19 ans, a été élue Miss International Mauritius 2014 et Aurellia Begue, 19 ans également, est la nouvelle Miss World Mauritius.
 
La soirée a été animée par des défilés, des chants et des danses, notamment par la troupe du Club Med.
 
Les six finalistes au concours Miss Mauritius 2014 lors de la grande finale au J&J Auditorium, ce samedi 28 juin.
 
Kushboo Ramnawaj lors de son sacre, en compagnie notamment de Primerose Obeegadoo.
 
Anoushka Ah Keng, Miss International Mauritius 2014, et Dominique Klein, première dauphine.
 
Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x