Muvman Liberater: Sheila Bunwaree reprend vertement Ivan Collendavelloo

Avec le soutien de
C’est la deuxième fois que Sheila Bunwaree et Ivan Collendavelloo, du parti Muvman Liberater, démontrent qu’ils ne sont pas sur la même longueur d’onde.

C’est la deuxième fois que Sheila Bunwaree et Ivan Collendavelloo, du parti Muvman Liberater, démontrent qu’ils ne sont pas sur la même longueur d’onde.

«Mo ti aconten cozer», a violemment réagi Sheila Bunwaree face à Ivan Collendavelloo qui refusait de lui céder la parole. Cela s’est passé hier, mercredi 25 juin, lors d’un congrès du nouveau parti politique Muvman Liberater, à Vacoas. Est-ce à dire que le courant ne passe plus entre les deux ? Déjà, la veille, la présidente de ce parti avait pris à contrepied le fondateur de Muvman Liberater affirmant qu’elle n’envisagerait jamais une alliance avec une autre formation politique. «Je ne donnerais jamais un coup de main à Bérenger, Jugnauth ou Ramgoolam», avait-elle affirmé. Et voilà qu’hier, une autre divergence s’est fait sentir.

> Sheila Bunwaree coupant brusquemment la parole à Ivan Collendavelloo hier, mercredi 25 juin.

Interrogés par la suite, les deux protagonistes ont cependant refusé de concéder qu’il y a des tensions au sein du nouveau parti.«Sheila Bunwaree a dit qu’elle ne viendrait pas. Par la suite, elle a pris la parole, donc elle a pris la parole. Je ne suis pas au courant d’un quelconque désaccord», affirme Ivan Collendavelloo. Tandis que la principale concernée abonde dans le même sens : «Il n’y a aucun désaccord. J’aime la démocratie. J’entends beaucoup parler de démocratie, démocratie, démocratie.  Je voulais donner mon opinion.»

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires