Mini-amendement: la majorité acquise

Avec le soutien de

Sur les 69 députés présents au sein de l’hémicycle, 52 devront voter pour. C’est la condition sine qua non pour que les Transitional Provisions, soit le mini-amendement à la Constitution sur la déclaration de l’appartenance ethnique, soient adoptées. Celui-ci devrait être présenté au Parlement le 4 juillet. D’ores et déjà, le Mouvement militant mauricien (MMM), qui comprend 19 élus, a signifié son intention de soutenir ce projet de loi. C’est ce qu’a confirmé, hier, le leader du parti, sollicité par l’express.  «C’est très bien que le Parlement soit rappelé le 4 juillet pour qu’on puisse voter le mini-amendement. Mon souhait, c’est que tous les parlementaires le votent.

Au cas contraire, ils seront jugés comme étant des irresponsables. J’estime que les débats autour de ce projet de loi pourraient être complétés en une journée», a souligné le leader des Mauves.

A lire dans l’express de ce mercredi 25 juin

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires