Xavier-Luc Duval : le PMSD «pas intéressé à faire une alliance bancale»

Avec le soutien de
Le PMSD a tenu un congrès à l’auditorium Octave Wiehe, à Réduit ce dimanche 22 juin.© Yance Tan Yan

Le PMSD a tenu un congrès à l’auditorium Octave Wiéhé, à Réduit ce dimanche 22 juin.© Yance Tan Yan

«Si ena pu ale tousel eleksyon, mo pas per. Et si, dans le court terme il faut faire une alliance, ne comptez pas sur moi pour faire partie d'une alliance déséquilibrée.» C’est en ces termes que s’est exprimé le leader des Bleus, lors du congrès du PMSD, à l’auditorium Octave Wiéhé, à Réduit, ce dimanche 22 juin. Et, devant la salle bondée de partisans, le parti a nommé son nouveau président en la personne de Maistry Ramalingum, ancien maire de Beau-Bassin – Rose-Hill.

Lors de son discours Xavier-Luc Duval a affiché la confiance en son parti et a souligné les progrès qu’il apporte au pays. C’est la raison pour laquelle, a-t-il soutenu, «mo pas per pu ale tousel si bizin». Il a ajouté que le PMSD, rebaptisé PMSD 2014, est un «nouvel espoir pour la jeunesse» et que c’est le bien-être du pays qui primera avant toute chose. «Mo  anvi ki PMSD vinn bien fort pou ene changement pou pays la», a-t-il souligné.

Quitter «un gouvernement sans conviction»

Dans la foulée, le leader des Bleus s’est expliqué sur la démission de son parti du gouvernement. «PTr inn tromp nou lor parol. E li imposib ki nou fer parti enn gouvernman ki pena conviksyon amenn sanzman dan pays !» Xavier-Luc Duval a également tenu à préciser que cette décision de quitter le gouvernement n’a pas été prise sur un coup de tête mais a été longuement et mûrement réfléchie.

«Pas une question de tickets»

La députée bleue Aurore Perraud soutient, pour sa part, que «le PMSD a démissionné avec dignité et élégance. Le PTr ne regardait pas dans la même direction que le PMSD.» Selon elle, le parti aspire à un meilleur avenir rempli de convictions. Elle a ajouté que «les Bleus n’ont en aucun cas quitté le gouvernement pour une question de tickets.» La raison,c'est que le parti bleu a pour principal objectif l’intérêt du pays.

Xavier-Luc Duval a, d'autre part, mis l’accent sur la confiance qui doit régner au sein de l’opposition. Selon le leader des Bleus, «le MMM doit rétablir la confiance, par n’importe quel moyen, au sein de l’opposition pour que l’on puisse travailler ensemble». Et d’ajouter qu’«il est grand temps que cette période d’incertitude qui a prévalu prenne fin».

En ce qu’il s’agit de sa récente rencontre avec Bérenger et les Jugnauth, Xavier-Luc Duval maintient qu’il s’agissait de «visites de courtoisie» et qu’il tenait également à voir le fonctionnement du côté de l’opposition. 

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires