MMM: les prochaines grandes manœuvres après la rupture avec le PTr

Avec le soutien de
Hier, lors de l’assemblée des délégués du MMM, Paul Bérenger a expliqué qu’il n’est pas contre un ralliement de tous les partis d’opposition.

Hier, lors de l’assemblée des délégués du MMM, Paul Bérenger a expliqué qu’il n’est pas contre un ralliement de tous les partis d’opposition.  

Paul Bérenger a, dit-il, tiré un trait sur une alliance PTr-MMM. La réponse du côté des Rouges se fait toujours attendre, mais elle pourrait bien venir aujourd’hui. Lors d’une sortie publique de Navin Ramgoolam prévue à 11 heures ce lundi 16 juin, pour le lancement d’un Child Protection Register.

Paul Bérenger, lui, annonce qu’il reprend les armes et prévient que Navin Ramgoolam doit rappeler le Parlement. «Je jouerai mon rôle de leader de l’opposition et viendrai de l’avant avec une motion de censure», a-t-il indiqué.

Commentant ces événements politiques, Steeve Obeegadoo rejoint le leader du MMM en expliquant que «le Parlement a été prorogé pour travailler sur la réforme électorale. Mais si le Premier ministre maintient la prorogation sans raison alors le MMM viendra de l’avant avec une motion de censure pour forcer les élections et redonner la parole au peuple.» 

> Bérenger annonçant la mobilisation
des Mauves à l’assemblée des délégués dimanche 15 juin.

Parlant des élections. Paul Bérenger s’est dit convaincu que les élections arrivent. «Que Ramgolam s’accroche ou pas, les élections générales ne sont plus très loin. Pour nous, les militants, l’heure est à la mobilisation.» Et s’il précise qu’il prendra en considération la fête du Ramadan pour fixer les dates de ses meetings, «nous déciderons lors du bureau politique de lundi si nous allons rencontrer le public avant le mois du Ramadan».

«Le gouvernement actuel n’a plus le droit moral de diriger le pays. Il n’a pas la majorité qui lui permettrait d’apporter une stabilité», ajoute Steven Obeegadoo.

Et, déjà, un ralliement des partis d’opposition est évoqué. «S’il faut un regroupement des principales partis de l’opposition, nous ne sommes pas bloqués. L’important c’est de donner une nouvelle équipe au pays le plus vite possible», explique Steeve Obeegadoo.

Mahen Jhugroo, député orange, ajoute qu’il travaillera pour la concrétisation d’une alliance regroupant le PMSD, le MSM et le MMM. «Je consentirai à tous les efforts nécessaires pour qu’Anerood Jugnauth et Paul Bérenger, et maintenant avec le PMSD à bord, prennent le pouvoir», déclare-t-il à l’express. Le député souligne avoir toujours entretenu «de bons contacts» et de bonnes relations avec le MMM.

Dans les rangs du MMM, certains estiment que «in the long run, c’est ce qui va se passer», à savoir qu’il y aura une alliance avec le MSM et le PMSD.

Paul Bérenger, lui, ne veut pas commenter pour l’heure. «Nous n’avons pas fermé toutes les portes, nous n’avons pas fermé toutes les fenêtres, mais pour le moment, nous devons mettre de l’ordre dans notre propre maison», a-t-il expliqué.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires