Bérenger: «Nous ne croyons pas dans le sérieux de Ramgoolam»

Avec le soutien de
Paul Bérenger aux côtés de l’état-major du MMM lors de l’assemblée des délégués, réunis à Belle-Rose, ce dimanche 15 juin.

Paul Bérenger aux côtés de l’état-major du MMM lors de l’assemblée des délégués, réunis à Belle-Rose, ce dimanche 15 juin. 

C’est sans surprise que Paul Bérenger a annoncé, ce dimanche 15 juin, que l’assemblée des délégués du MMM a voté quasiment à l’unanimité la fin des tractations d’alliance avec le PTr. Le leader des Mauves a, encore une fois, déploré les «zigzags de Ramgoolam, de plus en plus nombreux ces derniers temps».

Il a également déclaré que le Premier ministre n’a « pas su résister aux pressions». «Nous ne croyons pas dans le sérieux de Ramgoolam», a indiqué le leader de l’opposition. Dans cette nouvelle optique, le MMM se prépare donc à «aller seul aux élections», une option qui n’avait jamais été écartée durant les négociations avec le PTr, a souligné Bérenger.

Toutefois, le parti du cœur devrait revoir la distribution des postes gouvernementaux et constitutionnels en cas de victoire électorale pour «contrer une éventuelle campagne communale».

De plus, n’étant plus dans l’optique d’un accord avec les Rouges qui les forcerait à accepter la proposition de réforme électorale de Ramgoolam, le MMM revient à la formule établie avec le MSM avant la fin du Remake. Soit 60 + 20 + 8 et un taux d’élection à la proportionnelle de 7,5 %.

D’après Bérenger, le MSM ayant agréé à cette option, il devrait voter pour si elle est présentée au Parlement. Cependant, une reprise du Remake a été balayée d'un revers de  main par le patron des Mauves. Ce dernier estime également que le PMSD pourrait être d’accord avec cette formule de réforme.

Paul Bérenger compte désormais jouer à fond son rôle de leader de l’opposition, et fera pression pour que les élus soient rappelés au plus vite au Parlement. Où une motion de censure contre le gouvernement travailliste pourrait être déposée dès la reprise.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires