Collendavelloo: «Pas question que Ramgoolam et Bérenger prennent le pays en otage»

Avec le soutien de
Ivan Collendavello a officiellement lancé, ce samedi 14 juin, le parti politique Muvman Liberater.

Ivan Collendavello a officiellement lancé, ce samedi 14 juin, le parti politique Muvman Liberater.

«Je n’accepterais pas que le pays soit mené en bateau !» Ivan Collendavello a officiellement lancé, ce samedi 14 juin, son parti politique, Muvman Liberater. Selon l’ancien leader adjoint du MMM, celui-ci s’est concrétisé avec le soutien des jeunes et a mission de sortir le pays de la corruption politique.

«Bann zen pa degoute ar politik me ar politiciens», martèle Ivan Collendavello. «Depi ki monn kit parti MMM, monn gayn soutyen bokou zen», ajoute-t-il. Il n’a, de fait, pas mâché ses mots envers le leader des Mauves. «Paul Bérenger ne joue pas son rôle de leader de l’opposition. Li koz ek gouvernman tout en profitant des privilèges d’un leader de l’opposition.»

Sheila Bunwaree, présidente du Muvman Liberater, a, pour sa part, avancé que «le pays est en mauvaise posture». Pour y remédier, le nouveau parti propose de réduire le nombre de ministres par deux, de revoir les salaires de ces derniers et du président par un quart. Elle a ajouté que cet argent pourrait servir à un fonds pour financer des projets de logement.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires