Bérenger lèvera-t-il le voile sur ses désaccords avec Ramgoolam ce mardi ?

Avec le soutien de

«Pour le moment», il ne va pas rouvrir les débats sur les négociations avec le PTr, affirmait hier, Paul Bérenger lors de son bureau politique. Le leader du MMM garde ainsi l’option que son parti se présente seul devant l’électorat. «Nous verrons d’ici à la prochaine réunion du comité central prévue pour jeudi», affirme une source au sein de la direction du MMM. Qu’est-ce qui aura changé d’ici là ?

Déjà, une chose est sûre : il y a des «ale vini» entre Ramgoolam et Bérenger. Et les discussions ont repris. Une renégociation de cette alliance est donc toujours possible. Mais, face à son bureau politique, hier, le leader du MMM a soutenu que pour le moment il n’y avait aucun progrès, tout en soulignant que l’échéance pour le MMM est le 15 juin.

En ce qui concerne la motion de censure envisagée par Bérenger si le PM rappelle le Parlement pour faire du «business as usual», elle est toujours d’actualité. C’est d’ailleurs la première fois qu’il donne tous les détails des thèmes qui avaient été abordés avec son homologue du PTr et les points que Ramgoolam a remis en question samedi. Reste à savoir s’il en fera de même lors de son point de presse d’aujourd’hui.

Paul Bérenger compte du reste aussi convoquer la presse après la réunion spéciale du comité central, jeudi. Ce qui est certain : c’est que d’autres développements sont à prévoir dans le feuilleton politique qui met en scène Ramgoolam et Bérenger dans les rôles principaux.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires