Politique: Aimée, candidat dans une autre circonscription…

Avec le soutien de
La participation du ministre des Collectivités locales, Hervé Aimée, aux prochaines élections serait en suspens.

La participation du ministre des Collectivités locales, Hervé Aimée, aux prochaines élections serait en suspens. 

Lors de précédentes discussions entre Navin Ramgoolam et Paul Bérenger, il était question que Hervé Aimée, parmi tant d’autres, ne soit pas candidat aux prochaines élections. Or, samedi, le leader du PTr a proposé un compromis: que le ministre soit candidat dans une autre circonscription que celle de Savanne-Rivière-Noire. «Peut-être à Mahébourg-Plaine-Magnien», chuchote-t-on dans le milieu.

Une proposition balayée d’un revers de  main par le leader de l’opposition. Celui-ci a laissé entendre que si on commence à faire des concessions, on n’en finira pas. D’ailleurs, la candidature de Hervé Aimée aux élections est un des points de discorde qui ont surgi lors de la discussion entre Navin Ramgoolam et Paul Bérenger.

Interrogé hier, Hervé Aimée lance qu’il ne comprend pas comment un leader autre que celui du PTr peut choisir s’il devrait être candidat ou pas. «Si mon leader était venu vers moi pour me demander de céder ma place, soit, j’aurais pu accepter. Mais pas Paul Bérenger qui a, maintes fois, réclamé ma tête, comme celle de tant d’autres.» Le ministre s’est même demandé pourquoi il voterait en faveur d’une réforme électorale qui ferait de Paul Bérenger le Premier ministre alors que ce dernier ne veut pas de lui.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires