Parlement: une «opposition loyale» pour soutenir Ramgoolam ?

Avec le soutien de

Rebondissement : Navin Ramgoolam dispose d’une faible majorité au sein du Parlement. Cela, après le départ des Bleus de l’alliance gouvernementale. Et alors que l’on s’attendait à une alliance avec le MMM, celui-ci indique qu’il ira seul aux élections. Coup de théâtre. Du coup : le Premier ministre ne dispose que de 35 députés au sein de l’hémicycle. Il suffira d’un petit rien pour que cette majorité bascule. A moins qu’il n’obtienne une «opposition loyale», avec les 19 députés mauves, comme l’aime à penser le Premier ministre.

Mais déjà, il semble bien que la reprise du Parlement n’aura pas lieu de sitôt. Les trois députés du PMSD, Xavier-Luc Duval, Aurore Perraud et Thierry Henry, ont annoncé qu’ils allaient rejoindre les bancs de l’opposition.

La troupe de Navin Ramgoolam est composée de 32 députés travaillistes, dont trois transfuges qui ont abandonné le MSM en 2011, de deux élus du Mouvement rodriguais, et de Michael Sik Yuen, ancien membre du PMSD et pour l’heure député indépendant. Et l’opposition qui se compose de tout un ensemble de partis dont le MMM, le MSM, le PMSD, le MMSD, le FSM et l’OPR dispose désormais de 34 députés. Dans ces conditions, il suffit qu’un député de la majorité vote avec l’opposition pour que la  majorité gouvernementale bascule.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires