Duval: «Nous quittons l’alliance à cause des dérives du PTr et de son nouvel allié, le MMM»

Avec le soutien de

Xavier-Luc Duval a critiqué le «ton moqueur» et le «manque de respect» de Navin Ramgoolam envers le PMSD.

C’est «sans amertume» et «sans états d’âme» que le PMSD se retire de l’alliance avec le PTr. Lors d’une conférence de presse suite à sa démission du gouvernement, ce vendredi 6 juin, Xavier-Luc Duval a fait savoir qu’il n’est en aucune façon «blessé» par cette rupture avec le PTr.

Il s’est au contraire félicité de la durée de ce partenariat «historique» de «15 ans», qui équivaudrait, pense-t-il, à «un record». Ce sont des divergences de points de vue, principalement sur «la réforme électorale et l’amendement constitutionnel», qui ont causé la fin de l’alliance PTr-PMSD, a expliqué le leader des Bleus. 

Xavier-Luc Duval a notamment défendu avec véhémence le Best Loser System (BLS), qui serait, selon lui, «loin d’être communal, bien au contraire». Le tout récent ancien ministre des Finances a affirmé que le BLS n’est pas basé sur l’appartenance communautaire, mais sur la religion. «Il y a une case ‘musulmans’ dans le BLS. Regardez Ali Bongo : c’est un Africain musulman. Le BLS protège la diversité culturelle au sein du Parlement», a-t-il déclaré.

Citant un passage du programme gouvernemental 2012-2015 de l’alliance PTr-PMSD, Xavier-Luc Duval a expliqué que toute réforme constitutionnelle doit d’abord être validée par la population à travers un référendum. «Nous exigeons un référendum sur cette question. Le PMSD reste fidèle au programme gouvernemental», a lancé le leader du parti du coq.

Par conséquent, le chef des Bleus soutient que le PTr n’a pas respecté son contrat avec le peuple et son partenaire, ce qui équivaut selon lui à une dérive. «Nous quittons l’alliance à cause des dérives du PTr et de son nouvel allié, le MMM», a-t-il précisé. Xavier-Luc Duval a également regretté le «ton moqueur» adopté ces derniers temps par Navin Ramgoolam envers le PMSD. «Il peut y avoir débat, mais c’est un vrai manque de respect de se moquer ainsi d’un allié de 15 ans», a-t-il soutenu.

Xavier-Luc Duval a également souhaité que le PTr et le MMM arrêtent de faire preuve «d’arrogance». «Le plus grand parti de Maurice est le parti des indécis. Fode pa pran morisyen pou kouyon. Boukou dimoun an koler avek zot», s’est écrié le leader du PMSD. Avant de lancer un appel à tous ceux qui se sentent trahis par l’alliance entre le PTr et le MMM de rejoindre les rangs du PMSD.

Ecoutez un extrait de la conférence de Xavier-Luc Duval

Lire aussi : Duval: «Nous ne sommes pas contre le renouvellement de l’alliance PTr-PMSD»

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires