Duval: «Nous ne sommes pas contre le renouvellement de l’alliance PTr-PMSD»

Avec le soutien de

Xavier-Luc Duval lors de son point de presse à l’Astor Court, ce vendredi 6 juin.

 
«Nous avons fait 15 ans ensemble. Mais une alliance est basée sur le respect mutuel.» C’est en ces termes que Xavier-Luc Duval a commenté ses relations avec le PTr. Au début de son discours pour expliciter la manœuvre prochaine de son parti, le leader des Bleus a laissé la voie ouverte au PTr. Il a affirmé qu’il n’est pas contre un renouvellement de l’alliance PTr-PMSD, mais il faudra pour cela que Navin Ramgoolam accepte de se plier à ses exigences. Notamment en ce qui concerne la réforme électorale et le référendum sur ce dossier. 
 
Du reste, il a, au début de son discours, expliqué que son parti est pour le maintien du Best Loser System. Un système qui a servi le pays et qui n’est pas communal, a-t-il souligné. 
 
Il a expliqué que c’est Navin Ramgoolam qui n’a pas respecté son contrat avec le PMSD. Ils ont décidé ensemble d’un programme commun, a-t-il souligné. «Nous avons fait ce programme ensemble», martèle-t-il, mais c’est un contrat «ki finn casse pa par nou me par le PTr». Il fait notamment référence au fait qu’il était convenu que la question de la réforme électorale soit soumise à un référendum. «Nous sommes restés fidèles à notre programme conjoint et on exige un référendum», a-t-il insisté.
 
Avant de lancer que son parti n’est pas contre un renouvellement de l’alliance basée sur plusieurs conditions. Une renégociation est-elle possible ? Xavier-Luc Duval laisse cependant comprendre que tel risque bien de ne pas être le cas. 
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires