Pas géométriques: les baux alloués par l’Etat rendus publics

Avec le soutien de
Depuis 2005, 19 terrains résidentiels situés sur les Pas géométriques ont été alloués à des particuliers.

Depuis 2005, 19 terrains résidentiels situés sur les Pas géométriques ont été alloués à des particuliers. 

Projets touristiques, commerciaux et résidentiels… De juin 2005 à octobre 2013, 157 baux sur des Pas géométriques ont été alloués à des compagnies, mais aussi à des particuliers, pour divers projets. C’est ce qui est indiqué dans un document déposé au Parlement la semaine passée. 

Un peu plus de la moitié de ces baux, soit 66, sont destinés à des développements touristiques ou commerciaux. Suryadeo Sungkur a, par exemple, obtenu un bail de 70 ans pour un terrain de 248 m2 sur la plage publique de Trou-aux-Biches, où il a construit un restaurant. Il paie Rs 64 631 par an et son contrat expire en 2072.

Jayraj Wootchit a quant à lui obtenu un terrain de 209 m2, toujours à Trou-aux-Biches, pour son centre nautique. Il débourse Rs 56 810 par an, et son bail sera valable jusqu’en 2073. A Albion, Canabady Singavelloo s’est, lui, vu octroyer 625 m2 de terres pour ériger un espace commercial, contre un loyer annuel de Rs 75 518. Son bail, obtenu en 2012, expirera en 2072.

Parmi les projets récents, l’on compte un Club House Villa et un spa à Rivière-du-Rempart, dont le promoteur est Mansfield Land Promoters and Holdings Limited. Le bail, octroyé en avril 2013, prendra fin en 2073. Le loyer a été fixé à Rs 4 323 709 par an.

D’importants développements sont aussi à prévoir dans le Sud. La compagnie Les falaises du Sud compte, par exemple, lancer une guest house avec restaurant dans le district de Savanne. Tandis que le groupe Currimjee Jeewanjee projette de construire un restaurant à La Cambuse pour un loyer de plus de Rs 13 millions par an sur une superficie de 132 031 m2

A Saint-Félix, la compagnie Kwanvungu construira un hôtel sur un terrain de 16 883 m2. Le bail s’élève à plus de Rs 1 million par an. D’autres sont plus chanceux… A La Prairie, Baie du Cap Development Ltd s’est vu octroyer un lopin de 13 295 m2 pour… Rs 472,50 par an. Ce bail, obtenu en 2008, s’étendra jusqu’en 2068.

Par ailleurs, six particuliers ont eu droit à des terrains sur les Pas géométriques pour des projets agricoles. Ces terrains, dont les superficies varient entre 363 et 2 500 m2, se trouvent dans les régions de Coteau-Raffin, Grande-Rivière-Sud-Est, Batimarais et Grand-Port. Les loyers coûtent entre Rs 129 et Rs 25 000 par an. 

Depuis 2005, 19 lopins de terre résidentiels ont été alloués, toujours sur les Pas géométriques. Selon un officier du ministère du Logement et des Terres, le gouvernement ne donne plus de tels baux résidentiels. «Dans ces cas précis, ces personnes vivaient sur ce terrain depuis très longtemps, mais elles n’avaient pas de contrat. Nous leur en avons donné un», précise-t-il.

A The Vale, Belle-Mare ou Surinam, des terrains de 250 à 330 m2 sont loués contre une roupie par an. Le bail le plus élevé pour les terrains résidentiels est d’environ Rs 2 000, dans les régions de Pointe-aux-Sables ou encore Choisy.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires