Au moins 14 morts dans un attentat au Nigeria

Avec le soutien de

Une bombe a explosé dimanche dans un local servant à la retransmission télévisée de matches de football dans le nord-est du Nigeria, faisant au moins 14 morts et 12 blessés, a-t-on appris auprès de la police et de l'armée.

L'attentat à Gavan, dans la région de Mubi, dans l'Etat d'Adamawa, n'a pas été revendiqué mais les soupçons se portent sur les activistes de la secte Boko Haram, responsables de plusieurs attentats à la bombe dans le nord et le centre du Nigeria au cours des deux derniers mois.

"Le bilan actuel est de 14 morts et 12 blessés, dont certains dans un état grave", a déclaré un porte-parole de la police de l'Etat d'Adamawa sans donner plus de détails.

Le week-end dernier, un attentat à la voiture piégée avait visé un terrain en plein air où était retransmis un match de football à Jos, dans le centre du pays, mais le véhicule avait explosé avant d'atteindre sa cible, tuant trois personnes.

Une autre attaque suicide avait fait 118 morts à Jos la semaine précédente. En avril, 95 personnes avaient été tuées dans un faubourg d'Abuja.

Boko Haram retient toujours en otage plus de 200 lycéennes enlevées le 14 avril.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires