Meurtre à Petite-Rivière: Ayama nie toute implication

Avec le soutien de
Cathaye Mootien, 79 ans, a été interrogée à nouveau hier, mardi 27 mai.

Cathaye Mootien, 79 ans, a été interrogée à nouveau hier, mardi 27 mai. 

Cathaye Mootien, aussi connue sous le nom d’Ayama, clame une fois de plus son innocence. Cette dame de 79 ans a été, de nouveau, interrogée par les enquêteurs de la Major Crime Investigation Team, hier, mardi 27 mai, dans l’enquête sur l’assassinat de Mantee Murchoyea en présence de ses hommes de loi. La vieille dame martèle qu’elle n’a jamais participé à ce crime crapuleux.
 
La victime, âgée de 53 ans, a été tuée et découpée en 13 morceaux et ceux-ci ont été jetés dans le bassin Cahin à Petite-Rivière dans la nuit du 23 février. Ayama a été arrêtée à la suite des aveux de Mardaye Kalinghee. Cette dernière allègue, entre autres, que la septuagénaire serait une sorcière. Elle soutient aussi qu’Ayama aurait pratiqué des rites de sorcellerie sur la victime dans un temple à Chebel et que la septuagénaire se trouvait dans un champ de cannes dans le Nord lorsqu’on a découpé Mantee Murchoyea.
 
Ce que nie la principale concernée. Elle a notamment expliqué aux limiers qu’elle marche avec beaucoup de difficulté et qu’elle n’a jamais tenu de torche en pleine nuit lorsque les suspects Nawshad Chukoury, 38 ans, alias Loulou, et Prakash Balgobin, dit Leroi, «découpaient» Mantee Murchoyea en présence de Mardaye Kalinghee.
 
En revanche, elle avance qu’elle connaît tous les suspects arrêtés mais nie avoir comploté avec eux pour assassiner Mantee Murchoyea. Ayama reste cependant en détention. L’enquête policière se poursuit.
 
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x