Réforme électorale: Jack Bizlall lance le débat à Rodrigues

Avec le soutien de

Une cinquantaine de Rodriguais ont assisté à un forum organisé à Port-Mathurin, le samedi 24 mai, par l’Observatoire de la démocratie et animé par Jack Bizlall. 

 

Il dit se battre pour que «l’on passe à une IIe République avec une nouvelle Constitution qui réponde aux besoins des uns et des autres». Et le syndicaliste Jack Bizlall dit croire «fermement que si Rodrigues s’engage dans ce combat, les Rodriguais seront en mesure de s’autogouverner et de s’autogérer. C’est ce concept que je veux expliquer aux gens d’ici». Dans cette optique, le représentant de l’Observatoire pour la démocratie a animé un forum à Port-Mathurin hier, samedi 24 mai. Une cinquantaine de Rodriguais ont répondu à son appel.

Selon Jack Bizlall, il y a des paradoxes et des contradictions dans ce que souhaite le Premier ministre. Alors que, dit-il, Navin Ramgoolam veut faire abolir le Best Loser System, il y a une absence totale de réflexion sur la nature de la structure électorale de la République. Ce qui fait que ce système va, selon lui, perdurer sous une autre forme. 

«Il convient de modifier la Constitution en profondeur», argue-t-il. «Les négociations entre Navin Ramgoolam et Paul Bérenger, en prenant pour modèle le Malawi, constituent un recul pour la République. Ils sont en train de préparer une nouvelle Constitution qui risque de faire beaucoup de mal au pays. C’est un vrai détournement de la démocratie», ajoute-t-il.

«La voix des sans voix»

Rappelant à l’assistance que Rodrigues a été exclue des débats sur l’indépendance en 1967, il dit souhaiter que l’histoire ne se répète pas. «Les Rodriguais doivent batailler pour ce qu’ils ont envie de gagner. J’ai écrit à tous les politiciens locaux afin de leur dire qu’ils n’ont pas le droit de garder le silence sur un sujet d’une telle importance. Il est important de savoir ce que veulent les Rodriguais et ce qu’ils pensent de la réforme, qui les concerne autant que tous les citoyens de la République», a-t-il précisé. Il souhaite la mise sur pied rapide d’un Observatoire de la démocratie à Rodrigues, ce qui permettrait aux politiciens locaux de se mobiliser sur cette question. 

A l’issue des forums à Maurice et à Rodrigues, Jack Bizlall compte se rendre à Agaléga pour sensibiliser les résidents de cette île sur ce sujet. L’objectif ultime étant de rassembler une grande foule pour une manifestation à Maurice afin de faire entendre «la voix des sans voix».

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires