Pravind Jugnauth: «Nous on veut faire grossir et partager le gâteau»

Avec le soutien de
Six nouveaux membres ont adhéré au Parti soleil, a indiqué le leader du MSM, lors d’un point de presse ce samedi 24 mai. © Ejilen Ramasawmy

Six nouveaux membres ont adhéré au Parti soleil, a indiqué le leader du MSM, lors d’un point de presse ce samedi 24 mai. © Ejilen Ramasawmy

Le MSM lutte pour les «ti dimounn». C’est en substance le message du leader de ce parti, Pravind Jugnauth lors de son point de presse ce samedi 24 mai. Il a notamment fait référence aux propos de Ramgoolam durant la semaine. Ce dernier avait notamment souligné qu’il voulait «manz gato la tousel» en parlant des élections. «Ramgoolam veut juste manger le gâteau tout seul et ce n’est pas étonnant. Cela fait partie de la culture travailliste», a commenté Pravind Jugnauth. Avant de souligner que contrairement à Ramgoolam, «nous on veut faire grossir et partager le gâteau. C’est ainsi que nous faisons la cuisine», a-t-il ajouté.

Le leader du MSM est aussi revenu sur les «béquilles» politiques, terme utilisé une fois de plus par Navin Ramgoolam. Selon lui, le Premier ministre vise bien le MMM lorsqu’il dit ne pas avoir besoin de béquilles. «Mais le leader du MMM ne s’en rend pas compte. Il est triste qu’une personne comme Paul Bérenger, qui a combattu pour la justice, zigzag ainsi.»

Pravind Jugnauth a aussi évoqué l’affaire L’Amicale. Il a mentionné le nouveau témoin qui a surgi hier, jour de l’anniversaire de l’incendie. Selon lui, ce cas n’a pas eu de suite car «il n’y a pas d’instance appropriée pour traiter ce genre d’affaires. Le MSM avait proposé d’instaurer une Criminal Cases Commission pour examiner les fresh and comparable evidence. Mais le Premier ministre a déclaré que la Human Rights Commission s’en chargerait.» Toutefois, selon le leader du parti Soleil, cette instance ne fonctionne pas comme il faut.

Le msm étoffe ses effectifs

Au cours des deux derniers mois, une vingtaine de personnes d’expérience ont adhéré au MSM. Et ce samedi 24 mai, le leader du MSM a tenu à présenter les nouveaux adhérents au parti.

La dernière recrue n’est rien de moins que l’ancien ministre Étienne Sinatambou, qui était sur l’estrade jeudi soir, au congrès du MSM à Vacoas. Bashi Sahangeer, Iantish Bacorisen, Arti Rambharush, Kris Meenowa, Prakash Ramchurrun, se sont aussi ralliés au parti Soleil.

Se sont également joints au parti des cadres du secteur privé, parmi lesquels l’expert-comptable Sudhir Seesungkur, des avocats de renom dont Roshi Badhain, Hansley Jules, qui a travaillé à l’ambassade mauricienne à Paris, ainsi que des personnes moins connues sur le plan national mais très actives au niveau de leur village, notamment Ranjana Devi Jussun, conseillère du village de Triolet.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires