Tourisme: des procédures plus souples pour les visas d’entrée envisagées

Avec le soutien de

Les navires de Costa Croisière ne desservaient plus Maurice depuis le naufrage du Costa Concordia au large de l’Italie, le 13 janvier 2012. 

Les activités de Costa Croisières dans l’océan Indien à partir de janvier 2015 redonnent le sourire aux autorités touristiques. Entre 12 000 et 15 000 croisiéristes de Costa sont attendus. «Les croisiéristes sont essentiellement des membres du Costa Club. Des Italiens, desFrançais et des Allemands qui dépensent beaucoup. De nouveaux clients seront aussi duvoyage pour participer à cette nouvelle expérience», explique Emilio Zunino. ItineraryPlanning Analyst de Costa, il participait hier, jeudi 22 mai, à un atelier de travail à l’hôtel Le Labourdonnais, à Port-Louis.

Y assistaient les représentants des ports de la région et les autorités mauriciennes. «Au-delà de ces clients réguliers, nous travaillons à attirer dans l’océan Indien des clients d’autres marchés, comme la Chine et la Russie, poursuit-il. Pour cela, nous espérons un assouplissement du visa d’entrée dans les îles de la région.»

Ce à quoi le ministre du Tourisme s’engage. «Le dégel du projet de gare maritime par la Mauritius Ports Authority montre notre volonté en ce sens. Il reste maintenant à accroître la visibilité de la région, à mettre les infrastructures à niveau et à assouplir les procédures de visa, pour les touristes chinois notamment», a indiqué Michael Sik Yuen.

Ce dernier ne cache pas, du reste, son enthousiasme face au retour de Costa Croisières. Selon lui, cette compagnie«amènera plus de touristes dans l’île. Le départ des croisières sera donné ici, et les touristes séjourneront dans nos hôtels. Nous espérons accueillir 100 000 touristes en 2025 grâce à cela.»

Une perspective réjouissante lorsqu’on sait qu’avant la suspension de ses opérations, Costa Croisières contribuait quelque Rs 500 millions par an à l’économie  mauricienne.

Pour atteindre ce chiffre, le ministre compte également sur l’apport d’autres bateaux de croisières. L’un est attendu en octobre de cette année et l’autre en 2016.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires