Bérenger: «Ramgoolam m’a rassuré»

Avec le soutien de

«C›EST clair que quand Ramgoolam parle de béquilles, c’est d’un côté le MSM, de l’autre le PMSD qui sont visés.» Ce sont les propos tenus hier par le leader du MMM Paul Bérenger, concernant la déclaration du Premier ministre, la veille, au sujet de son désir de se passer de «béquilles» pour les élections. Le leader du MMM animait un point de presse à l’issue d’une réunion spéciale du bureau politique de ce parti. Il ajoute qu’il trouve «respectable» la position du Premier ministre, qui insiste sur une réforme électorale après les prochaines élections.

Une posture qui a de quoi étonner quand on sait que, la veille, le leader des mauves avait dit vouloir durcir le ton vis-à-vis du chef du gouvernement.

Selon les recoupements de l’express, le Premier ministre n’aurait d’ailleurs pas tardé à faire savoir à Paul Bérenger que ce n’était pas son intention de cibler le MMM quand il a déclaré qu’il «n’aime pas les béquilles»…

A lire dans l’express de ce vendredi 23 mai

> Propos de Paul Bérenger lors d'un point de presse après le bureau politique des Mauves, jeudi 22 mai.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires