Terres de l’Etat: le MR dénonce la politique du gouvernement régional

Avec le soutien de

Rosaire Perrine (à g.), Gaétan Jabeemissar (au centre) et Franceau Grandcourt lors de la conférence de presse du MR le lundi 19 mai.

A l’ordre du jour de la conférence de presse du Mouvement rodriguais (MR) hier, lundi 19 mai : le «phénomène» des personnes qui occupent illégalement les terres de l’Etat. «Sa bann pratik pran later klotire la ti komanse depi longtan. Aujourd’hui, le chef commissaire vient déclarer qu’il a été mandaté par le peuple pour mettre de l’ordre concernant les terres de l’Etat. Nous voulons savoir si l’exercice de rass later se fait dans la transparence et selon quel critère», déclare le Minority Leader Gaétan Jabeemissar.
 
Selon lui, le chef commissaire a évoqué, lors de la séance parlementaire du 6 mai, le cas d’un agriculteur qui se serait accaparé plusieurs arpents de terre agricole dans le village de Vangassaille. «Nous avons vérifié cette information et il se trouve que la personne détient un permis agricole en bonne et due forme», soutient Gaétan Jabeemissar. Et d’ajouter qu’il existe un cas similaire dans le village de Deux-Montagnes. «Nous voulons savoir si cette personne détient un permis agricole. Elle a investi dans ce secteur et emploie plusieurs personnes. Si zame gouvernman rass sa later la, ki pou ariv sa bann dimoun ki travay ek li?»
 
Pour le Minority Leader, le gouvernement devrait encourager les gens à se tourner vers l’agriculture. «Beaucoup de Rodriguais veulent se lancer, mais ils n’ont pas les moyens d’investir. Le gouvernement devrait les aider afin de faire progresser le secteur et que l’agriculture devienne un des piliers économiques de Rodrigues», estime-t-il.
 
Ecouter un extrait du discours de Gaétan Jabeemissar
 

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires