Diffamation alléguée: Ramgoolam et Jugnauth règlent leurs différends

Avec le soutien de
Après s’être mutuellement accusés de diffamation, Pravind Jugnauth et Navin Ramgoolam sont parvenus à un accord hier, jeudi 15 mai.

Après s’être mutuellement accusés de diffamation, Pravind Jugnauth et Navin Ramgoolam sont parvenus à un accord hier, jeudi 15 mai.

Les deux procès ont été rayés. Navin Ramgoolam réclamait des dommages de Rs 10 millions à Pravind Jugnauth pour diffamation. Ce dernier a contre-attaqué en lui réclamant Rs 25 millions. Mais hier, jeudi 15 mai, à travers leurs hommes de loi, le Premier ministre et le leader du Mouvement socialiste militant (MSM) ont réglé leurs différends en Cour suprême.
 
À l’appel des deux affaires, sir Hamid Moollan, assisté de Me Sanjay Bhuckory et de Me Hiren Jankee, a informé le juge Abdouraffeek Hamuth que des négociations ont eu lieu entre les avocats des deux parties pour arriver à un accord à l’amiable. Ces discussions couronnées de succès ont permises aux deux parties de régler leurs différends, a indiqué sir Hamid Moollan.
 
Le Premier ministre s’était senti diffamé par les propos tenus par Pravind Jugnauth lors d’une conférence de presse le 12 avril 2005. Le leader du MSM avait de son côté accusé Navin Ramgoolam d’avoir tenu des propos diffamatoires à son encontre lors d’une conférence de presse le 29 mars 2005.
 
Pravind Jugnauth était représenté par Me Roshi Bhadain et Me Girish Nunkoo, avoué.
 
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires