Appel d’offres: pas d’assureurs pour les tablettes à l’école

Avec le soutien de
Les problèmes techniques constatés sur les tablettes Bauwens (ci-dessus) lors de leur parcours de 32,5 km représentent un risque pour les compagnies d’assurances.

Les problèmes techniques constatés sur les tablettes Bauwens (ci-dessus) lors de leur parcours de 32,5 km représentent un risque pour les compagnies d’assurances.

Aucune compagnie d’assurances n’a répondu à l’appel d’offres malgré l’extension de la date butoir. Elles ne veulent pas assurer les tablettes tactiles destinées aux élèves de Form V à cause des problèmes techniques constatés. Ceux-là représentent un risque pour ces compagnies, surtout après l’expiration de la garantie de 24 mois qui est assurée par Mauritius Telecom et Pantel Technologies. Du coup, la distribution de tablettes tactiles pour la Form V a dû être arrêtée dans certaines écoles.

Contenus inadéquats

De plus, il était aussi prévu que la compagnie choisie reçoive en contrepartie une somme unique (one-time fee) de Rs 650, que les étudiants doivent payer lors de la distribution dans les collèges.

Toutefois, l’arrêt de la distribution ne concerne pas les enseignants, qui eux ne sont pas propriétaires de la tablette. S’ils sont transférés ou enseignent en Form VI, la tablette reste dans la classe. Contacté par l’express, le service de presse du ministère de l’Éducation est resté injoignable.

L’autre raison pour laquelle la distribution des tablettes a été stoppée serait le faible taux de contenus adéquats pour la Form V. En effet, plusieurs enseignants déplorent le niveau des notes, des exercices et des fichiers multimédias qui ne correspondent pas à la classe. Selon Yahya Paraouty, dirigeant du syndicat des employés des établissements secondaires privés (UPSEE), une circulaire fait état d’une révision des contenus pédagogiques.

D’ailleurs, les enseignants qui souhaitent apporter leur expertise sont priés de faire acte de candidature pour les ateliers de travail sur la création de contenus pédagogiques. Ils seront payés pour ce travail et tous les sujets sont concernés. D’autres problèmes dus aux tablettes ont été signalés, notamment au sujet de l’autonomie et l’absence de connexion internet sans fil dans les écoles, utile pour ouvrir les fichiers.

En ce qui concerne l’appel d’offres pour les tablettes destinées aux élèves de la Form IV, les ministères de l’Éducation et des Technologies de l’information et de la communication attendent un peu avant de le lancer. 26 100 tablettes ont été commandées pour les élèves et enseignants de la FormV, dont plus de 20 000 doivent encore être distribuées.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires