Quand l’allergie saisonnière vous mène par le bout du nez

Avec le soutien de

La majorité des allergies saisonnières se manifestent dans la matinée, causées par le pollen et l’herbe dans l’air.

L’allergie est un état chronique permanent dont il est difficile, pour ne pas dire impossible de guérir. Les symptômes sont vite détectés par ceux qui en souffrent : ils sont presque similaires à ceux de la grippe : nez qui coule, gorge qui gratte, yeux rouges, troubles du sommeil, difficultés respiratoires pour certains et parfois même des quintes de toux.

Assurez-vous d’abord d’avoir fait le plein de médicaments antiallergiques mais, avant toute chose, sachez qu’il ne faut jamais sous-estimer une allergie car lorsque cette dernière n’est pas bien traitée, elle s’aggrave au fil des saisons.

Il est conseillé, pour limiter l’intensité de l’allergie, d’adapter son environnement et son quotidien. Éviter aussi de laisser le pollen se déposer sur vos vêtements lorsque vous les faites sécher à l’air libre. Prenez une douche et changez de vêtements aussi dès que vous rentrez à la maison, fermez les vitres de votre voiture en hiver et évitez les systèmes de climatisation si vous n’êtes pas sûr de son entretien – à la place optez pour un déshumidificateur. Aussi, évitez les sorties la nuit lorsque le temps est sec et venteux. D’autres petits gestes sont aussi primordiaux pour votre santé. Par exemple, dans votre intérieur, localisez les endroits où les allergènes se rassemblent.

La majorité des allergies saisonnières se manifestent dans la matinée, souvent causées par le pollen et l’herbe présents dans l’air. Le système immunitaire les considère parfois comme une menace. Dans ce cas, il est conseillé aux personnes souffrant de ces allergies de limiter leurs activités en plein air très tôt le matin ; choisissez plutôt d’aller courir après 10 heures. De plus, si vous aimez faire du jardinage, optez pour des lunettes et un masque de protection.

Certains médecins appellent ces allergies saisonnières une rhinite allergique ou un rhume des foins. Les antihistaminiques sont en vente libre et sont efficaces au quotidien ; ces derniers permettent de soulager la congestion nasale et sont disponibles sous forme de comprimés, de sprays ou de gouttes. Les vaporisateurs salins pour le nez sont aussi conseillés – ils sont à utiliser à n’importe quel moment de la journée et avant d’aller dormir.

Il a été prouvé que le stress affectait le système immunitaire, l’empêchant de vous protéger des allergènes. Apprendre à l’atténuer pourrait vous permettre de combattre plus facilement vos allergies saisonnières. Les remèdes naturels – des thés, des suppléments multivitaminiques ou des bains à base d’eucalyptus sont également des options.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires