Boursiers de l’Etat, ils se préparent pour leur grande aventure

Avec le soutien de
Les lauréats de la cuvée 2013 : Sweta Daboo, Adil Seelarbokus et Hugo Bienvenu.

Les lauréats de la cuvée 2013 : Sweta Daboo, Adil Seelarbokus et Hugo Bienvenu.

C’est une nouvelle aventure qui les guette. Et Adil Seelarbokus, Sweta Daboo et Hugo Bienvenu ont hâte. Ces boursiers de l’Etat de la cuvée 2013 s’activent désormais pour les préparatifs en vue de leur voyage à l’étranger dans le cadre de leurs études. Les deux premiers s’empressent, par exemple, pour apprendre à cuisiner ! 
 
Hugo Bienvenu, le tout premier lauréat du collège Ste-Marie, à Quatre-Bornes, a d’abord choisi de faire un stage à la Banque des Mascareignes. Le but est certes d’acquérir une expérience professionnelle, mais aussi de «briser la perception des lauréats doués uniquement sur le plan académique». Selon lui, «un lauréat peut aussi être bon dans d’autres domaines», soutient le jeune homme, qui est également engagé dans le social. 

«Il suffit de travailler dur pour être lauréat»

Hugo Bienvenu raconte avoir étudié l’économie jusqu’au School Certificate avant de se consacrer pleinement aux langues au Higher School Certificate. «Mais, souvent, les diplômés en langues arrivent difficilement à se trouver un emploi. J’ai songé aux droits et à l’économie en tenant compte des réalités du marché du travail», explique-t-il. Et d’ajouter qu’il n’écarte pas la possibilité de se recycler dans la communication plus tard, un domaine qui le fascine. 
 
Hugo Bienvenu se dit heureux d’avoir porté haut le nom de son collège. «J’espère que les autres élèves du collège vont se dire qu’il est possible de devenir lauréat. Il ne suffit que de travailler dur pour ça», déclare-t-il. Tout comme il l’a fait sans s’attendre à ce qu’il devienne lauréat. Hugo Bienvenu mettra le cap vers Paris, la capitale française, vers la mi-août. 

Cap sur l’Angleterre et la France

Sweta Daboo et Adil Seelarbokus devront quant à eux compter au moins une dizaine d’année d’études, incluant la spécialisation. Ces jeunes gens, respectivement issus des collèges Queen Elizabeth et du St-Esprit, ont choisi d’entamer des études de médecine. 
 
Adil Seelarbokus ne sait pas encore dans quel domaine de la médecine il compte se spécialiser. Tandis que Sweta Daboo souhaite devenir neurochirurgienne. Cette dernière confie qu’être lauréate lui a permis d’avoir beaucoup plus confiance en elle, et qu’elle a été soulagée d’apprendre que ses parents n’auront pas un sou à débourser pour financer ses études. Elle s’envole pour l’université de Bordeaux à la mi-juillet.
 
Adil Seelarbokus marche quant à lui sur les pas de son arrière-grand-père, qui avait été lauréat en Sciences, tout comme lui. «Et comme lui, je mets cap sur l’Angleterre. Moi, j’irai faire mes études à l’université de Newcastle», indique le jeune homme. Il part en septembre. 
 
Et la ministre Sheila Bapoo, qui était présente lors de la réception ainsi que la députée Stéphanie Anquetil ou encore le maire de Vacoas-Phoenix, Renganaden Yetty, ont tous appelé les lauréats à revenir au pays après leurs études. 

La députée Stéphanie Anquetil remet une récompense à Adil Seelarbokus. 

Sweta Daboo recevant une récompense du maire de Vacaos-Phoenix, Renganaden Yetty.

Hugo Bienvenu, premier lauréat du collège Ste Marie de Quatre-Bornes, récompensé par Sheila Bappoo. 

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires